En continu

    En Serbie, les hommes de Milosevic sont toujours là
    24.11.17
    AFP

    La justice internationale a condamné mercredi Ratko Mladic, mais en Serbie d'ex-collaborateurs de Slobodan Milosevic qui incarnait la dérive nationaliste sanglante dans l'Ex-Yougoslavie, restent sur le devant de la scène ou y reviennent. Les crimes de Mladic ont été commis en Bosnie, mais le nationalisme "grand serbe" des années 1990 avait son siège à Belgrade où étaient ses hérauts, à commencer par Slobodan Milosevic, mort en détention en 2006. Ou encore Vojislav Seselj, élu député après avoir été acquitté en 2016 par le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) et en attente de son jugement en appel. Repentis ou...

    Lire la suite
    Verdict Mladic: la Russie dénonce une décision "partiale et antiserbe"
    23.11.17
    AFP

    La Russie a dénoncé jeudi comme "partiale et antiserbe" la condamnation à la prison à perpétuité de Ratko Mladic par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) aux Pays-Bas. Cette peine est dans la continuité de "la ligne politisée et biaisée qui a dominé le travail du TPIY depuis le début", a déclaré au cours d'un point-presse la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. "Non seulement cette interprétation partiale et anti-serbe des évènements tragiques des années 1990 en ex-Yougoslavie, sur lesquels le tribunal s'est artificiellement appuyé, n'a pas aidé à mettre en oeuvre le principe de...

    Lire la suite
    UE: la situation "épouvantable" de migrants en Libye "ne peut pas durer"
    23.11.17
    AFP

    La situation "épouvantable" en Libye des migrants, dont certains sont vendus comme des esclaves, "ne peut pas durer", a déclaré jeudi à l'AFP le commissaire européen Dimitris Avramopoulos au moment où la coopération de l'UE avec Tripoli fait l'objet de vives critiques. "Je partage pleinement l'indignation du président français, les images révélant la vente de migrants sont révoltantes", a dit M. Avramopoulos, chargé des migrations au sein de l'exécutif européen. Mercredi, Emmanuel Macron avait qualifié de "crimes contres l'humanité" les ventes de migrants africains comme esclaves en Libye, exposées par la chaîne américaine CNN et demandé d'"aller...

    Lire la suite
    Tchèques: l'Etat achète une porcherie sur le site d'un ex-camp nazi pour Roms
    23.11.17
    AFP

    L'Etat tchèque a acquis une société exploitant une porcherie industrielle controversée, située sur le site d'un ancien camp de concentration nazi pour Roms, a-t-on annoncé jeudi officiellement à Prague. L'acquisition de la porcherie, située à Lety (sud-ouest), à la société agricole Agpi, porte sur 450 millions de couronnes (17,7 millions d'euros). L'Etat tchèque versera en outre 120 millions de couronnes (4,7 millions d'euros) supplémentaires pour l'assainissement du site. "Après une vingtaine d'année, nous avons finalement réussi à nous débarrasser de cet héritage néfaste du passé", a déclaré le ministre de la Culture Daniel Herman, l'un des...

    Lire la suite
     
    En Russie, le président soudanais demande une protection contre les Etats-Unis
    23.11.17
    AFP

    Le président soudanais Omar el-Béchir a assuré jeudi, au cours d'une rencontre avec Vladimir Poutine, que le Soudan avait besoin d'être protégé contre les "actes agressifs" des Etats-Unis malgré la levée récente de l'embargo américain imposé pendant 20 ans à son pays. "Nous estimons que ce qui s'est passé avec notre pays (...), c'est aussi le résultat de la politique américaine (...) et nous avons besoin d'être protégés contre les actes agressifs des Etats-Unis", a-t-il déclaré à la résidence du président russe à Sotchi, une station balnéaire russe sur les bords de la mer Noire. Il a précisé que Khartoum souhaitait renforcer la coopération...

    Lire la suite
    Srebrenica, une plaie toujours ouverte dans l'histoire des Pays-Bas
    23.11.17
    AFP

    Le massacre de Srebrenica pour lequel le "Boucher des Balkans", Ratko Mladic, vient d'être condamné pour génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de la Haye, laisse une plaie béante dans l'histoire des Pays-Bas. C'est un souvenir douloureux qui continue à hanter les Néerlandais, les militaires envoyés sur place sous mandat de l'ONU tout comme les politiciens et les civils. Limitrophe de la Serbie et placée sous la protection des Nations Unies, l'enclave de Srebrenica, dans le nord-est de Bosnie, est tombée aux mains des forces serbes le 11 juillet 1995, au cours d'une guerre qui a fait plus de 100.000 morts et 2,2...

    Lire la suite
    Malgré le verdict Mladic, une page reste à tourner en Bosnie
    23.11.17
    AFP

    La justice internationale a fini son office, Ratko Mladic finira ses jours en prison, mais la page du conflit intercommunautaire sera difficile à tourner en Bosnie. Le procureur du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) Serge Brammertz, a prévenu que la justice ne permettrait pas à elle seule une "réconciliation (qui) doit venir de la société". Or cette "réconciliation est en panne" dans les Balkans en général et en Bosnie en particulier, écrivait la veille du verdict le commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, Nils Muiznieks. Il énumérait les "divisions ethniques (qui) prennent le dessus", la "négation du...

    Lire la suite
    Munira Subasic, "mère de Srebrenica" en quête de justice
    23.11.17
    AFP

    Jamais elle n'oubliera le 12 juillet 1995. Munira Subasic se trouve nez-à-nez avec Ratko Mladic, connu plus tard comme le "Boucher des Balkans". Après ce jour-là, elle ne verra plus son fils de 16 ans vivant. "J'étais à Srebrenica en juillet 1995 lorsque (Ratko) Mladic est arrivé, le 12. Il a dit que nous serions tous en sécurité. Avant son arrivée, toute ma famille était vivante. Après, ils étaient morts", témoigne-t-elle, aujourd'hui présidente du mouvement des Mères des enclaves de Srebrenica et de Zepa. A Srebrenica, les forces de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, condamné mercredi à la perpétuité pour génocide, crimes...

    Lire la suite
     
    Mladic: la communauté internationale salue une victoire pour la justice
    22.11.17
    AFP

    La condamnation à la perpétuité pour génocide de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été généralement saluée comme une victoire de la justice par la communauté internationale. Voici quelques-unes des principales réactions à la décision du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), rendue mercredi: - 'Quintessence du mal' (ONU) Qualifiant le condamné de "quintessence du mal", le Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Zeid Ra'ad Al Hussein, voit en ce verdict "un avertissement aux auteurs de tels crimes qu'ils n'échapperont pas à la justice, aussi puissants soient-ils, et quel que...

    Lire la suite
    Perpétuité pour Ratko Mladic, le "Boucher des Balkans"
    22.11.17
    AFP

    Le "Boucher des Balkans" Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, a été condamné mercredi à la perpétuité par la justice internationale pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. "Pour avoir commis ces crimes, la chambre condamne M. Ratko Mladic à la prison à vie", a déclaré le juge du tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) Alphons Orie en l'absence de l'accusé, évacué de la salle peu avant pour avoir traité ses juges de "menteurs". "Les crimes commis se classent parmi les plus haineux connus du genre humain", a martelé le magistrat, considérant que les circonstances atténuantes évoquées par la défense, dont...

    Lire la suite
    Esclavage en Libye: le Rwanda prêt à accueillir 30.000 migrants africains (ministre)
    22.11.17
    AFP

    Le Rwanda est prêt à accueillir jusqu'à 30.000 migrants africains vivant dans des conditions inhumaines en Libye où une récente vente d'esclaves noirs à suscité l'indignation dans le monde, a annoncé mercredi à l'AFP la chef de la diplomatie rwandaise, Louise Mushikiwabo. "Le Rwanda discute actuellement pour voir comment il peut aider à accueillir des migrants prisonniers en Libye", a déclaré la ministre rwandaise des Affaires étrangères. "Le nombre et les moyens (de les accueillir) sont encore en discussion, mais le Rwanda estime à environ 30.000" le nombre de migrants pouvant être accueillis, a-t-elle ajouté. A la suite de la diffusion le 14...

    Lire la suite
    Mladic: la communauté internationale salue une victoire pour la justice
    22.11.17
    AFP

    La condamnation à la perpétuité pour génocide de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été globalement saluée comme une victoire de la justice par la communauté internationale. Voici quelques-unes des principales réactions à la décision du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY): - 'Quintessence du mal' (ONU) Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a qualifié cette condamnation de "victoire capitale pour la justice". "Mladic est la quintessence du mal (...) Mladic a présidé à certains des crimes les plus sombres survenus en Europe depuis la Deuxième Guerre Mondiale", a estimé Zeid...

    Lire la suite