Podcast : Pourquoi créer un « musée du fascisme » fait débat en Italie

30.10.17

Sabina Loriga, Directrice d'études- historienne , TEPSIS

Le 27 octobre 1922, les troupes de Benito Mussolini marchaient sur Rome. Presqu'un siècle plus tard, une certaine nostalgie pour Il Duce persiste en Italie. Ainsi, le week-end du 27 octobre 2017, plusieurs milliers de personnes se sont réunies dans sa ville natale, à Predappio pour «rendre hommage» à l'ancien dictateur fasciste. Cette petite municipalité d'Emilie-Romagne est devenue, malgré elle, à plusieurs dates clefs, un lieu de rassemblement pour les adeptes du tourisme «néo-fasciste», chacun repartant avec ses souvenirs et autres représentations du Duce. Pour endiguer le phénomène, la mairie, positionnée à gauche, a porté un projet de musée du fascisme, qui a été accepté en 2016 par le gouvernement de Renzi. Mais le concept est controversé. Sabina Loriga, historienne, directrice de recherche à l'EHESS et en charge de la revue Passés futurs, rappelle quels sont les enjeux du débat.

 


Montage: Antoine Faure, Interview: Clea Chakraverty.

Publié précédemment par The Conversation

 

Charte de modération JusticeInfo.net