Le centre de Recherches sur la Justice Transitionnelle d’Oxford (Oxford Transitional Justice Research, OTJR) est un réseau interdisciplinaire comprenant plus de 200 professeurs et d’étudiants qui travaillent sur des questions liées à des sociétés se reconstruisant après des conflits et/ou des dictatures répressives. Fondé en 2007, OJTR est actuellement une des communautés les plus grandes et les plus diversifiées dédiée à la recherche dans ce domaine.

OTJR organise un séminaire académique chaque semaine qui réunit des chercheurs et des acteurs dans le domaine pour discuter de leur travail. La mission d’OTJR est de produire du travail de recherche de haute qualité intimement lié à des problématiques pratiques et de politique sur la justice transitionnelle, y compris des recherches dans les domaines suivants : poursuites et enquêtes nationales et internationales ; commissions vérité et d’autres mécanismes pour établir la vérité ; la commémoration et la mise en place de symboles commémoratifs ; la justice traditionnelle et les pratiques locales dans ce domaine ; et la réforme institutionnelle.

Les articles académiques publiés sur JusticeInfo.net sous notre label ont été validés par Oxford Transitional Justice Research.

 

Contributeurs

Cath Collins, Professeure de justice transitionnelle, Transitional Justice Institute, Université d’Ulster

Phil Clark, Maître de conférences en politique comparée et internationale à SOAS, Membre du Conseil consultatif d’OTJR

Nicola Palmer, Conférencière en droit pénal au London King's College, Membre du Conseil consultatif d’OTJR

Briony Jones, Chercheuse senior à Swisspeace, Membre d’OTJR

Leila Ullrich, Doctorante en criminologie, Université d’Oxford, Animatrice d’OTJR

Claire Vergerio, Doctorante en relations internationales, Université d’Oxford, Rédacteur en chef d’OTJR

Daniel Franchini, Candidat Magister Juris, Université d’Oxford, Rédacteur en chef adjoint d’OTJR

http://otjr.crim.ox.ac.uk/

 

 

 

 

 L’Initiative Humanitaire du Harvard (Harvard Humanitarian Initiative, HHI) est un centre au sein de l’Université de Harvard qui fournit de l’expertise pour toute l’université dans les domaines de la santé publique, la médecine, les sciences sociales, le management et d’autres disciplines, pour promouvoir des approches à l’assistance humanitaire basées sur des données factuelles.

La mission de HHI est de soulager la souffrance humaine dans des zones de guerre et de catastrophe naturelle en faisant avancer la science et la pratique de la réponse humanitaire sur le plan mondial. HHI favorise la collaboration interdisciplinaire pour : améliorer l’efficacité des stratégies humanitaires dans les domaines du secours, de la protection et de la prévention ; faire en sorte que les principes et les pratiques basés sur les droits de l’homme soient intégrés dans ces stratégies ; éduquer et former la prochaine génération de leaders humanitaires.

http://hhi.harvard.edu/

Comments

Aussi sur Justice Info

Burundi
Burundi : "le gouvernement est en plein déni"
22.09.17
Frédéric Burnand

La Commission d’enquête sur le Burundi a présenté cette semaine son rapport final devant le Conseil des droits de l’homme à Genève. Exilées, les ONG burundaises de défense des droits de la personne ont pu s’y faire entendre, comme Carine Kaneza, porte-parole du Mouvement des femmes et des filles pour la paix et la sécurité (MFFPS). Entretien. Avec plus d’une trentaine d’ONG, le MFFPS demande, dans une lettre ouverte, de soutenir une résolution renouvelant le mandat de la Commission d'enquête des Nations Unies sur le Burundi, et d’appeler le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à explorer toutes les options pour assurer la responsabilité des crimes documentés par la...

Lire la suite
Rép. Centrafricaine
Centrafrique: douze plans de paix en dix ans et...
20.09.17
Pierre Hazan

Depuis dix ans, la Centrafrique a connu une douzaine de plans de paix. Aucun d’entre eux n’a jamais été appliqué. Retour et analyse sur des échecs en série, alors que des proches des groupes armés viennent de faire leur entrée au gouvernement. Cette main tendue par le chef de l’Etat « au nom de la réconciliation nationale » intervient alors Stephen O’Brien, sous-Secrétaire Général de l’ONU en charge des affaires humanitaires, a mis en garde que « les risques avant-coureurs d’un génocide en Centrafrique sont là ». La Centrafrique, serial killer des plans de paix ? Le constat est vite fait : de l’accord de Syrthes de 2007 conduite par feu « le Médiateur et Guide de la Grande Révolution...

Lire la suite
Myanmar
Les Rohingyas, victimes de "nettoyage ethnique"...
21.09.17
AFP

Les violences dont est victime la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie constituent un "nettoyage ethnique", selon l'ONU et plusieurs chefs d'Etat, mais il est difficile pour l'instant de les catégoriser comme "génocide", terme employé par le président français, d'après les experts. - Quelle est la différence entre génocide et nettoyage ethnique? - Génocide et nettoyage ethnique sont étroitement liés et emploient parfois les mêmes moyens, reconnaît Mark Kersten, chercheur en droit pénal international à l'université de Toronto. Toutefois, les différences entre les deux sont de taille. "Le génocide est la tentative de détruire un groupe particulier dans son entièreté ou en...

Lire la suite