Italie


    Les corps sans nom des migrants morts en mer

    A presque trois ans du tragique naufrage de Lampedusa qui coûta la vie à 366 personnes, les familles des victimes tentent encore d'identifier les corps afin de pouvoir leur offrir une digne sépulture. Un processus difficile mais nécessaire conduit avec l'aide de la Croix-Rouge Suisse. «Nous leur avions dit maintes et maintes fois de ne pas partir, que c'était trop dangereux, mais il n'y a rien eu à faire. Un jour ils ont pris un bateau pour l'Europe et depuis nous ne savons plus rien d'eux.» Le regard de Bila Bila, d'origine somalienne, est voilé de tristesse tandis qu'il nous raconte le...

    Lire la suite