Ouganda


    Amnistie en Ouganda : comment concilier l’impératif de stabilité et le besoin de justice ?
    10.07.17
    Pierre Hazan

    Le parlement de l’Ouganda est saisi depuis 2015 d’une nouvelle loi d’amnistie pour les combattants de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA). Elle mettrait fin à l’ambiguïté qui existe entre la loi d’amnistie générale de 2000, aujourd’hui en vigueur, et d’autre part, la Chambre des crimes internationaux d’Ouganda. Le débat n’est cependant pas encore tranché : faut-il mieux amnistier les auteurs de terribles exactions au nom de la recherche de la paix, ou les poursuivre pénalement en espérant hâter la réconciliation ? Un profond dilemme. Depuis 1986, l’armée de résistance du Seigneur a...

    Lire la suite

    Ouganda: dates-clés de la rébellion de la LRA
    25.04.17
    AFP

    Rappel des dates-clés de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), originaire du nord de l'Ouganda, que les Etats-Unis et l'Ouganda ont décidé de cesser de traquer, estimant qu'elle est aujourd'hui neutralisée. La LRA est tristement célèbre pour avoir multiplié les exactions, enlèvements d'enfants transformés en soldats et en esclaves, mutilations et massacres de civils. Selon l'ONU, la rébellion a, depuis sa création, tué plus de 100.000 personnes en Afrique centrale et enlevé plus de 60.000 enfants. - jan 1987: Un an après l'arrivée au pouvoir du président Yoweri Museveni, la prêtresse vaudou Alice Lakwena fonde le "Mouvement du Saint-Esprit" (HSM), démantelé en...

    Lire la suite

    Joseph Kony, l'insaisissable chef d'une des plus cruelles rébellions
    25.04.17
    AFP

    Joseph Kony, traqué sans succès depuis des années par des forces étrangères en Afrique centrale, a troqué l'aube d'enfant de choeur pour le treillis du rebelle, semant depuis 25 ans la mort dans la region, à la tête de la cruelle Armée de résistance du Seigneur (LRA). Créée vers 1988 avec l'objectif de renverser le président ougandais Yoweri Museveni pour le remplacer par un régime fondé sur les Dix commandements, la LRA s'est forgée une effroyable réputation à force d'enlèvements d'enfants et de mutilations de civils à grande échelle. Mélangeant mystique religieuse, techniques éprouvées de guérilla et brutalité sanguinaire, Kony a transformé, après les avoir kidnappés, des dizaines...

    Lire la suite

    CPI : Ouverture du premier procès contre un ex-chef de l’Armée de résistance du seigneur
    06.12.16
    Human Rights Watch

    (Bruxelles) – L’ouverture devant la Cour pénale internationale du procès de Dominic Ongwen, un ancien commandant de l’Armée de résistance du seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA), est un nouveau chapitre important dans la lutte contre l’impunité du groupe rebelle pour les crimes brutaux qu’il a commis dans le nord de l’Ouganda, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le procès de Dominic Ongwen, enlevé alors qu’il était enfant puis devenu un haut commandant de la LRA, s’ouvrira le 6 décembre 2016 à La Haye. Les accusations portées contre lui seront lues, suivies des déclarations...

    Lire la suite
     

    Ouganda : Ongwen, l’enfant soldat devenu un "féroce combattant" de l'Armée du Seigneur
    07.12.16
    Stéphanie Maupas

    Le procès de Dominic Ongwen a débuté devant la Cour pénale internationale (CPI) mardi 6 décembre. L’ancien commandant de l’Armée de résistance du Seigneur doit répondre de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis dans le nord de l’Ouganda entre 2002 et 2005. Assis au banc des accusés, Dominique Ongwen noirci les pages de son cahier d’écolier, tandis que la greffière lit, un à un, les 70 chefs d’accusations dressés contre lui par le procureur. Au 58ème, son avocat principal, Krispus Ayena Odongo, repose la tête sur le dossier de son large fauteuil, tandis que Dominic Ongwen...

    Lire la suite

    CPI/Ouganda : les crimes sexuels désormais au cœur de l'affaire Ongwen
    08.09.16
    Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.Net

    Alors qu'ils ne figuraient pas au dossier initial, les crimes sexuels devraient se trouver au centre du prochain procès de l'Ougandais Dominic Ongwen, un ex-commandant de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) poursuivi devant la Cour pénale internationale (CPI). Qualifiées de crimes de guerre et / ou crimes contre l'humanité, ces violences sexuelles et à caractère sexiste occupent une part importante du mémoire préalable déposé par l'accusation, le 6 septembre, à trois mois de la date prévue pour l'ouverture du procès. Mariage forcé, viol, torture, bastonnade et autres supplices étaient...

    Lire la suite

    Armée de Résistance du Seigneur : les Etats-Unis sanctionnent les fils de leur chef, Joseph Kony
    07.09.16
    Vony Rambolamanana

    Le 23 Août, le Département du Trésor des États-Unis a publié un communiqué de presse annonçant des sanctions contre Ali et Salim Kony, fils du chef de l'Armée de Résistance du Seigneur (ARS) Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2005 pour les crimes graves commis dans le nord de l'Ouganda. L’ARS continue de perpétrer des crimes à l’encontre des civils dans plusieurs pays africains voisins, mais Joseph Kony n'a toujours pas été interpellé. L'action entreprise par les États-Unis a pour effet de geler les actifs de Salim et Ali Kony relevant de la compétence des...

    Lire la suite

    La CPI tiendra un procès contre l'ex-chef de guerre ougandais Ongwen
    23.03.16
    AFP

    Les juges de la Cour pénale internationale ont décidé mercredi que les preuves rassemblées par le procureur contre l'ancien chef de guerre ougandais Dominic Ongwen, de la sanguinaire rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), étaient suffisantes pour ouvrir un procès. Les juges ont "rendu une décision confirmant 70 accusations portées à l'encontre de Dominic Ongwen par le procureur de la CPI et renvoyant M. Ongwen en procès devant une chambre de première instance", a indiqué la CPI dans un communiqué. Les juges "ont conclu qu'il y a des motifs substantiels de croire que Dominic...

    Lire la suite
     

    Ouganda : Museveni réélu, son principal opposant harcelé par le pouvoir
    23.02.16
    Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.Net

    Depuis la fin de la campagne pour l'élection du 18 février dernier remportée par le président Yoweri Museveni au pouvoir depuis 30 ans, son principal opposant est tantôt assigné à résidence surveillée, tantôt dans les locaux de la police. Le docteur Kizza Besigye a été de nouveau arrêté lundi par la police à la sortie de son domicile alors qu'il voulait se rendre, avec des supporters, au bureau de la Commission électorale, pour retirer les résultats officiels, en vue d'un éventuel recours judiciaire, même s’il dit ne pas avoir confiance dans la justice de son pays. Il a finalement été libéré...

    Lire la suite

    Ouganda : les populations font preuve de résilience mais le traumatisme laissé par la LRA est durable, indique un rapport de la HHI  
    25.01.16
    Jocelyn Kelly et Pauline Zerla (1)

    A l'automne 2015, trois jeunes se sont échappés de l'Armée de résistance du Seigneur, un groupe rebelle violent, connu pour enlever et enrôler des enfants. Ces jeunes ont marché à travers de vastes étendues de forêts et de terres isolées avant de se retrouver sur la route principale où ils ont rencontré des chasseurs qui les ont conduits à Obo, ville située dans le sud-est de la République centrafricaine (RCA). Après avoir passé de 11 mois à 3 ans au sein de la LRA, ils ont avant tout eu besoin de changer de vêtements, de prendre un repas chaud et de passer un examen médical. Toutefois,...

    Lire la suite

    CPI : un commandant de la LRA devant les juges
    20.01.16
    Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.Net

    Après sa comparution initiale le 26 janvier 2015, Dominic Ongwen, l'un des chefs de la redoutable Armée de résistance du Seigneur (LRA) sera à nouveau devant la Cour pénale internationale (CPI) du jeudi 21 au mercredi 27 janvier. Au cours de cette « audience de confirmation des charges », la chambre préliminaire, sans entrer dans le fond de l'affaire, entendra les arguments de l'accusation pour pouvoir déterminer, par la suite, s'il y a ou non des motifs substantiels de croire que le suspect a commis les crimes qui lui sont imputés. La défense aura aussi le droit de faire valoir des...

    Lire la suite