République du Congo


    République du Congo : un espoir en France pour les 353 "disparus du Beach"

    Le 3 juin dernier, la première chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a rendu une nouvelle décision dans l’affaire des « disparus du Beach ». Un nouveau souffle d’espoir pour les familles des 353 victimes  de la République du Congo qui attendent depuis 1999 que justice soit rendue.Les disparus du Beach c’est avant tout une affaire congolaise dans laquelle un général congolais, Norbert Dabira est traduit devant la justice française. C’est donc l’application exemplaire, néanmoins laborieuse, du principe de compétence universelle. Ces disparus du Beach, ce sont 353 personnes...

    Lire la suite

    Congo-Brazzaville : un collectif appelle au dialogue sous médiation internationale
    19.04.16
    Habibou Bangré, Kinshasa, Correspondance

    Alors que la France a demandé mardi que « la lumière » soit faite sur la situation au Congo-Brazzaville, la branche congolaise du collectif Tournons la page, qui milite depuis 2014 pour l'alternance démocratique en Afrique, appelle à un dialogue sous médiation internationale pour résoudre la crise issue de la présidentielle du 20 mars 2016, remportée par le sortant Denis Sassou Nguesso. Ce dernier a dirigé le pays de 1979 à 1992, était revenu au pouvoir en 1997 après une guerre civile et a été élu en 2002 et 2009. La Constitution l'empêchait de se représenter à cause de la limitation des...

    Lire la suite

    Après la Présidentielle au Congo, des ONG proposent un "dialogue"
    14.04.16
    AFP

    Un collectif d'ONG congolaises a exigé jeudi la fin des violences et l'instauration d'un dialogue afin de sortir de la "crise post-électorale" née selon lui de la victoire contestée de Denis Sassou Nguesso à la présidentielle du 20 mars."Dans le souci de défendre la vérité, la paix véritable, et la dignité de tous les Congolais", la coalition Tournons la Page (TLP) – Congo "exige" dans un communiqué "l’arrêt immédiat des opérations militaires en cours dans le département du Pool" (sud du Congo).TLP, qui fédère une dizaine de mouvements d’Églises et d'ONG laïques engagés "pour l'alternance démocratique", exige aussi "le retour des soldats déployés sur le territoire dans leurs casernes" et...

    Lire la suite

    La RDC veut juger le milicien Katanga rentré des prisons de la CPI
    29.01.16
    Habibou Bangré, Correspondance de Kinshasa avec Stéphanie Maupas à la Haye

    Germain Katanga voulait rentrer en République démocratique du Congo pour réintégrer l’armée ou devenir paysan, mais il n’en a pas fini avec la justice. « Il sera jugé pour des faits autres que ceux entendus par la CPI », la Cour pénale internationale, qui l’avait condamné en 2014 à 12 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, explique à JusticeInfo le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba. Germain Katanga, 37 ans, est natif de Mambasa, dans la province de l’Ituri (nord-est). Le 24 février 2003, il est accusé d’avoir participé à l’attaque du village...

    Lire la suite
     

    Le doute plane sur le dernier programme de démobilisation au Congo

    La nouvelle tentative de réinsertion de milliers de combattants rebelles en République démocratique du Congo a été marquée par des retards et reste menacée par des contraintes de financement et par l’insécurité persistante, selon des analystes qui dénoncent également des problèmes de gouvernance plus larges. Le Congo ne s’est pas encore remis des guerres civiles qui ont fait des millions de morts entre 1996 et 2008. Des dizaines de groupes armés sont toujours actifs dans l’est du pays. Près de 5 000 anciens combattants — sur un objectif de 12 000 — sont inscrits à un troisième programme de...

    Lire la suite

    RDC à la recherche de la justice perdue

    Dans un pays frappé par des conflits interminables qui auraient causé la mort et le déplacement de plusieurs millions de civils, les efforts de la justice transitionnelle ont été lents et irréguliers. Malgré quelques progrès récents, notamment en matière de justice pénale, il conviendra d’élargir le champ de la justice transitionnelle si l’on veut que justice soit rendue et que la paix devienne réalité.   Après avoir connu un des conflits les plus meurtriers de l’après-guerre froide, la RDC se trouve aux prises avec un lourd héritage : la violation systématique et généralisée des droits de...

    Lire la suite