Togo


    Au Togo, la purification religieuse nationale tourne à la "mystification"
    11.07.17
    Maxime Domegni, Correspondant en Afrique de l’Ouest

    Au Togo, le processus de justice transitionnelle, mis en œuvre par le pouvoir, semble plus diviser qu’il ne réconcilie. C’est d’ailleurs sur fond de controverses que le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a organisé, du 3 au 9 juillet, une opération dite de « purification». Une semaine dite de purification du Togo s’est achevée dimanche 09 juillet à Lomé sur un culte chrétien, auquel ont assisté Premier ministre, membres du gouvernement, membres des institutions de la République et du Haut-Commissariat pour la Réconciliation et l’Unité...

    Lire la suite

    Des cérémonies vaudou pour purger le Togo de son passé violent
    07.07.17
    AFP

    Torse nu et perles autour du cou, un vaudoussi, un adepte du vaudou, se tient debout au milieu de la place publique de Bè, un quartier populaire de Lomé où se déroule une cérémonie visant à purger le Togo de son passé violent. Entouré d'une dizaine de grands prêtres traditionnels, l'homme prononce des incantations et verse sur le sol une boisson en offrande aux divinités. Dans un grand silence, un bélier et un coq sont immolés. "C'est fini, le sang humain ne doit plus couler sur la terre de nos aïeux à la fin de la cérémonie de purification du pays", lance cet initié. Le gouvernement togolais a annoncé la semaine dernière que des "cérémonies de purification" menées par les quatre...

    Lire la suite

    Togo : le pouvoir asphyxie le processus de réconciliation
    25.01.17
    Maxime Domagni

    Le Togo s’est engagé à exorciser 47 ans violences politiques, en initiant un processus de justice transitionnelle. Seulement, entre discours et affectations de moyens, le gouffre est abyssal. Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale étouffe. A quatre mois de la fin de son mandat, le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale doit se contenter d’un petit budget de deux milliards (3 millions d’euros), sur les 35 nécessaires (54 millions d’euros). Certains analystes y voient un évident manque de volonté des...

    Lire la suite

    Togo : la transition démocratique attendra
    28.07.16
    Maxime Domegni, Lomé ( de notre correspondant)

    Le Togo parait toujours aussi éloigné d’une réforme politique profonde comme l’a encore montré un atelier organisé par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) dans la semaine du 11 au 15 juillet 2016 une instance créée il y a deux ans et censée accompagner une transition démocratique. Après 56 ans d’indépendance, ce pays d’Afrique de l’Ouest est dirigé depuis 49 ans, sans partage, par la même famille biologique et politique, les Gnassingbé. Dans leur état actuel, les institutions publiques et la constitution (dépouillée depuis 2012 de la...

    Lire la suite
     

    Togo : la torture, une façon de gouverner
    31.03.16
    Maxime Domegni, Lomé, Correspondance

     Au Togo, les actes de torture sont monnaie courante dans les lieux de détention officiels ou secrets. Et tenter de dénoncer ces pratiques est un exercice extrêmement périlleux : ceux qui ont le courage d'élever la voix n'ont de salut que dans l'exil. Alors que les chefs des tortionnaires sont récompensés par des promotions.  Courante durant les 38 ans de règne de Gnassingbé Père, la torture reste une façon de gouverner sous son fils au pouvoir depuis 11 ans. Longtemps silencieuse ou résignée, c'est surtout à partir de septembre 2011 que la société togolaise commence à dénoncer avec force...

    Lire la suite

    Togo : la justice transitionnelle mise en échec
    25.02.16
    Maxime Domegni, Lomé, Correspondance

    Le processus de justice transitionnelle Togo n'a pas permis d'en savoir plus sur les auteurs et commanditaires des violences ayant jalonné l'histoire du pays depuis la lutte pour l'indépendance. Les Togolais attendent toujours la manifestation de la vérité dans ce pays dominé  toute son histoire post-coloniale par une dynastie familiale, les Gnassingbé. Et la réconciliation nationale n'est toujours qu'un vœu pieux. Après le massacre d'au moins 500 personnes lors de violences électorales en 2005, les Nations Unies recommandent au Togo de lancer un processus de justice transitionnelle.  Dans...

    Lire la suite