Sans information, pas de réconciliation

Commissions vérité - A la recherche des causes de la violence, à l’écoute des victimes

Le silence persistant des accusés tunisiens
Les procès devant les chambres pénales spécialisées reprennent le 21 septembre en Tunisie. Dans un rapport d’observation des neuf procès qui se sont déjà tenus, Avocats sans frontières souligne l’absence des suspects et l’isolement des juges. Tandis que, par ailleurs, un mouvement de mutation des magistrats menace le déroulement des procès à venir.
par Olfa Belhassine, notre correspondante à Tunis
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter