16.12.14 - RDC/JUSTICE - RDC : UN OFFICIER SUPÉRIEUR CONDAMNÉ A LA PERPÉTUITÉ POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ

16.12.14

Arusha, 16 décembre 2014 (FH) - Un tribunal militaire de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a condamné lundi à la perpétuité un officier qui était poursuivi pour des crimes contre l’humanité commis dans cette région entre 2005 et 2007, apprend-on mardi.

Le colonel Engangela alias « colonel 106 » a été reconnu coupable d’avoir commis en personnne certains crimes et d’avoir encouragé ses hommes à faire de même, pendant qu’il servait sous l’uniforme de l’armée ou après avoir déserté et fondé une milice Maï-Maï, rapporte Radio Okapi. Le jugement a été rendu à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, où le colonel Engangela a dirigé sa milice entre 2005 et 2007. Aucune des victimes de l’accusé et de ses hommes n’était présente à la lecture du verdict. Pendant le procès, elles avaient témoigné de manière anonyme, par peur de représailles.Me Raymond Balibuno, l’avocat du condamné, a annoncé son intention de faire appel du jugement.Selon l’organisation Avocats sans Frontières (ASF), le colonel Engangela est l’un des plus hauts responsables des violences commises au Sud-Kivu en 2005-2007.Les victimes du colonel étaient enlevées et transportaient les biens pillés, liées par une corde comme des esclaves, affirme ASF.Au quartier général de la milice, poursuit ASF, les femmes étaient séparées des hommes. Après avoir trié quelques femmes de son choix, il laissait les autres à ses miliciens. D’autres encore étaient vendues, prêtées ou troquées contre des biens de consommation, continue ASF.Le colonel Engangela était en détention préventive depuis 2007. Son nom figurait sur une liste de cinq officiers supérieurs et généraux que l’ONU avait demandé à Kinshasa de traduire en justice le plus tôt possible.Un premier officier du groupe, le général de brigade Jérôme Kakwavu, a été condamné en novembre à dix ans de prison ferme pour crimes de guerre.ER

 

Charte de modération JusticeInfo.net