19.12.14 - SYNTHÈSE HEBDOMADAIRE - ARUSHA CONDAMNE UN EX-MINISTRE A 30 ANS DE PRISON, LA RDC INFLIGE LA PERPÉTUITÉ A UN COLONEL

19.12.14

Arusha, 19 décembre 2014 (FH) – Un ex-ministre qui avait été condamné à 35 ans de prison par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a vu sa peine réduite de 5 ans. En République démocratique du Congo (RDC), un colonel s’est vu infliger la perpétuité.

RDCUn officier supérieur condamné pour crimes contre l’humanité : le colonel Bedi Mobuli Engangela alias « colonel 106 » a été condamné lundi à la perpétuité après avoir été reconnu coupable de crimes contre l’humanité commis en 2005 et 2007 dans l’est de la RDC. Selon le jugement, l’officier supérieur a commis en personne certains crimes et a encouragé ses hommes à faire de même, pendant qu’il servait sous l’uniforme de l’armée ou après avoir déserté et fondé une milice Maï-Maï.  Le jugement a été rendu à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, où le colonel Engangela a dirigé sa milice entre 2005 et 2007.

TPIR /MTPIUn ancien ministre rwandais condamné à 30 ans : l’ex-ministre du Plan Augustin Ngirabatware, condamné à 35 ans de prison par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour sa participation au génocide de 1994, a vu sa peine réduite jeudi de cinq ans en appel. L’ancien dirigeant comparaissait devant le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), institution chargée des fonctions résiduelles du TPIR qui doit théoriquement fermer ses portes fin 2014.  Les juges d'appel l'ont acquitté du chef de « viol constitutif de crime contre l'humanité », mais ont confirmé sa culpabilité pour ceux de génocide et d'incitation directe et publique à commettre le génocide.  Ministre du Plan du gouvernement intérimaire rwandais, en place au moment du génocide, Augustin Ngirabatware, est le gendre du riche homme d'affaires rwandais Félicien Kabuga, l'un des neuf inculpés du TPIR encore en fuite.ER

 

Charte de modération JusticeInfo.net