Sans information, pas de réconciliation

Divers

Rohingyas: l'ONU parle de "génocide"
La Birmanie a clairement "planifié" les attaques violentes visant la minorité musulmane des Rohingyas, provoquant un exode massif dans ce qui apparaît comme un possible "génocide", a déclaré lundi à l'AFP le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme. "Pour nous, c'était clair (...) que ces opérations avaient été organisées et planifiées", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein dans une interview, à propos de la répression qui a tué plusieurs milliers de personnes et contraint…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter