Sans information, pas de réconciliation

Ouganda: dates-clés de la rébellion de la LRA

2 min 40Temps de lecture approximatif

Rappel des dates-clés de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), originaire du nord de l'Ouganda, que les Etats-Unis et l'Ouganda ont décidé de cesser de traquer, estimant qu'elle est aujourd'hui neutralisée.

La LRA est tristement célèbre pour avoir multiplié les exactions, enlèvements d'enfants transformés en soldats et en esclaves, mutilations et massacres de civils.

Selon l'ONU, la rébellion a, depuis sa création, tué plus de 100.000 personnes en Afrique centrale et enlevé plus de 60.000 enfants.

- jan 1987: Un an après l'arrivée au pouvoir du président Yoweri Museveni, la prêtresse vaudou Alice Lakwena fonde le "Mouvement du Saint-Esprit" (HSM), démantelé en novembre.

- 1988: Joseph Kony, présenté comme un parent de la prêtresse, reprend le flambeau à la tête de l'Armée démocrate-chrétienne unie d'Ouganda (UCDA), puis de la LRA, composée des rescapés du HSM et s'appuyant notamment sur la frustration des populations de l'ethnie locale acholi à l'égard du pouvoir central.

- mars 1994: La LRA multiplie embuscades et enlèvements dans le Nord. En janvier 1997, près de 400 personnes sont tuées par la LRA lors d'un raid près de Kitgum.

- avr 2001: La LRA est condamnée par la Commission des droits de l'Homme de l'ONU pour "enlèvements, tortures, détentions, viols, asservissements et enrôlements forcés d'enfants".

- 27 avr 2002: L'Ouganda et le Soudan rétablissent leurs relations diplomatiques (rompues en 1995) après un accord donnant à l'armée ougandaise un droit de poursuite sur le territoire soudanais pour rechercher la LRA.

- 21 fév 2004: Plus de 200 personnes sont massacrées dans une attaque de la LRA contre un camp de déplacés au nord de Lira.

- 14 oct 2005: La Cour pénale internationale (CPI) confirme avoir délivré cinq mandats d'arrêt contre des responsables de la LRA, dont Joseph Kony. En 2006, le n°3 de la LRA, Raska Lukwiya, recherché par la CPI, est tué par l'armée ougandaise.

- 19 déc 2011: Un contingent des forces spéciales américaines s'installe dans l'est de la Centrafrique en soutien aux forces des pays d'Afrique centrale luttant contre la LRA.

- Mars 2012: Une vidéo controversée de l'ONG américaine Invisible Children sur Joseph Kony jette un coup de projecteur sur la LRA. Elle sera vue sur Internet plus de 100 millions de fois.

- 19 sept 2012: L'Union africaine (UA) prend le contrôle d'une force régionale qui traque Joseph Kony dans les forêts d'Afrique centrale, annonce un commandant de cette force.

- 3 avr 2013: Washington promet 5 millions de dollars de récompense pour toute information qui permettrait l'arrestation de Joseph Kony.

- 20 mai 2013: Un rapport de l'ONU estime que la LRA a tué plus de 100.000 personnes en Afrique centrale ces 25 dernières années. L'ONU la pointe également du doigt pour l'enlèvement de 60.000 à 100.000 enfants et le déplacement de 2,5 millions de personnes.

- 13 nov 2014: Les rebelles de la LRA ont lancé une série d'attaques à travers l'Afrique centrale depuis le début de l'année, qui se caractérisent par une hausse des enlèvements, affirme l'ONU.

- 26 jan 2015: Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de la LRA, comparaît pour la première fois devant la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Il s'était constitué prisonnier auprès des forces spéciales américaines en Centrafrique début janvier.

- 21 jan 2016: Dominic Ongwen était "le fer de lance" de la LRA, affirme un procureur de la CPI, en présentant aux juges 70 chefs d'accusations de crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

- 6 déc 2016: Début du procès d'Ongwen, qui plaide non coupable, alors que la procureure de la CPI le présente comme un chef de guerre connu pour sa "férocité".

- 25 mars 2017: L'armée américaine annonce qu'elle va retirer sa centaine de conseillers militaires, membres des forces spéciales déployées pour lutter contre la LRA, assurant que celle-ci a été réduite à "l'insignifiance".

- 19 avr 2017: L'Ouganda débute le retrait de ses troupes opérant en Centrafrique, estimant que la LRA a été neutralisée "avec succès".

Partager
Abonnez-vous à la newsletter