En continu

    Religion: un rapporteur de l'ONU loue une "vision progressiste" en Tunisie
    19.04.18
    afp

    Le rapporteur spécial des Nations unies sur la liberté de religion, Ahmed Shaheed, a loué jeudi la "vision progressiste" de la Tunisie tout en notant la persistance de "restrictions" et de "défis", notamment en matière d'"extrémisme violent". A l'invitation de l'Etat tunisien, M. Shaheed boucle une mission de 10 jours qui devait lui permettre d'examiner les politiques et pratiques du pays visant à promouvoir et protéger la liberté de religion ou de conviction. "La Tunisie a une vision progressiste de la religion (...). c'est le seul pays arabe qui interdit la polygamie et qui permet aux Tunisiennes de se marier avec un non-musulman", a-t-il souligné, en présentant devant la presse...

    Lire la suite
    Pologne: Hommage aux héros du ghetto de 1943 sur fond de tensions actuelles
    19.04.18
    afp

    Le président polonais Andrzej Duda a rendu hommage jeudi aux héros du soulèvement du ghetto de Varsovie de 1943, tout en rappelant le rejet par son pays des accusationsconcernant l'attitude des Polonais à l'égard des Juifs sous l'occupation allemande. Le 19 avril 1943, quelques centaines de combattants juifs attaquèrent les nazis, préférant mourir l'arme à la main plutôt que prendre le chemin des chambres à gaz du camp d'extermination de Treblinka (est de la Pologne), où l'occupant allemand avait envoyé plus de 300.000 Juifs de Varsovie enfermés dans le ghetto dans des conditions inhumaines. Tant les Polonais que les Juifs "tiennent énormément à n'avoir qu'une seule vérité...

    Lire la suite
    Gaza: le Parlement européen appelle Israël à la retenue
    19.04.18
    afp

    Le Parlement européen a exhorté jeudi Israël à "s'abstenir de tout recours à la force létale" face à des manifestants palestiniens, après des affrontements à la frontière entre la bande de Gaza et le territoire israélien qui ont fait plus de 30 morts côté palestinien. Dans une résolution adoptée à une large majorité, les eurodéputés ont condamné "le fait que des manifestants palestiniens innocents aient été tués et blessés dans la bande de Gaza au cours des trois dernières semaines". Ils ont demandé "instamment aux forces israéliennes de défense de s'abstenir de tout recours à la force létale contre des manifestants non armés", et invité Israël à respecter le "droit fondamental à...

    Lire la suite
    Sénégal: manifestation réprimée et interpellation d'un ancien Premier ministre
    19.04.18
    afp

    La police sénégalaise a dispersé jeudi des manifestants à coup de gaz lacrymogène et interpellé plusieurs opposants, dont l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, venus protester contre le vote d'une révision du code électoral, moins d'un an avant la présidentielle, a-t-on appris de sources concordantes. Une autre figure de l’opposition, Malick Gakou,  a également été interpellé avec trois de ses militants, selon sa formation le Grand Parti, tout comme le président du mouvement Agir, Thierno Bocoum, selon un de ses proches. Idrissa Seck, qui a dirigé le gouvernement (2002-2004) sous Abdoulaye Wade, a été interpellé alors qu'il était "en route pour l'Assemblée", a déclaré sur la radio...

    Lire la suite
     
    75 ans après le soulèvement du ghetto, Varsovie se couvre de jonquilles
    19.04.18
    afp

    Les sirènes d'alarme hurleront et les passants arboreront des milliers de jonquilles en papier dans les rues de Varsovie jeudi, à midi, pour rappeler qu'il y a 75 ans des Juifs ont lancé un combat désespéré contre les nazis allemands dans le ghetto de la capitale polonaise occupée. Le 19 avril 1943, quelques centaines de combattants juifs attaquèrent les nazis, préférant mourir l'arme à la main plutôt que prendre le chemin des chambres à gaz du camp d'extermination de Treblinka (est de la Pologne), où l'occupant allemand avait envoyé plus de 300.000 Juifs de Varsovie enfermés dans le ghetto dans des conditions inhumaines. Le chef de l'Etat, qui aura visité dans la matinée le grand...

    Lire la suite
    Des parlementaires croates interrompent leur visite en Serbie à cause de Seselj
    18.04.18
    AFP

    Une délégation du parlement de Croatie a interrompu mercredi sa visite en Serbie en raison du comportement insultant à leur égard du député ultranationaliste serbe Vojislav Seselj, reconnu coupable de crimes contre l'humanité par un tribunal de l'ONU, un incident qui pourrait détériorer les relations encore difficiles entre ces deux pays. "A l'entrée du parlement (serbe), Seselj (...) a profané le drapeau croate, puis, passant devant les membres de la délégation croate, il les a insultés", a déploré cette délégation dans un communiqué lu par le président du parlement croate Gordan Jandrokovic. Selon un communiqué du parti radical serbe (SRS) de M....

    Lire la suite
    N-Calédonie: le Sénat coutumier espère que Macron condamnera le "crime" de la colonisation
    18.04.18
    AFP

    Les membres du Sénat coutumier kanak de Nouvelle-Calédonie souhaitent que lors de sa visite, prévue du 2 au 5 mai, Emmanuel Macron qualifie de "crime contre l'humanité" la violence de la colonisation de l'archipel, ont-ils déclaré mercredi. "En ce qui concerne la période la plus violente de la colonisation, entre 1853 et 1925, on peut parler de crime contre l'humanité. Est-ce que Monsieur Macron va faire une déclaration dans ce sens? Ce serait un bon signal", a déclaré devant la presse une délégation de sénateurs, représentant le pouvoir traditionnel autochtone. Lors de sa campagne en 2017, le candidat Macron avait qualifié la colonisation de...

    Lire la suite
    Des experts sur le lieu de l'attaque chimique présumée en Syrie
    18.04.18
    afp

    Une équipe de l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) est arrivée mardi dans la ville syrienne de Douma pour enquêter sur une attaque chimique présumée, mais les Occidentaux doutent qu'ils puissent encore trouver des preuves sur place. Mardi soir, leur travail n'avait pas encore commencé, selon l'ambassadeur syrien auprès des Nations unies, Bashar Jaafari, qui a annoncé qu'ils attendaient un feu vert d'une équipe de sécurité de l'ONU. Dix jours après les faits présumés, l'agence officielle syrienne Sana a annoncé l'arrivée d'"experts de la commission des armes chimiques" à Douma, où plus de 40 personnes auraient péri sous l'effet de gaz toxiques...

    Lire la suite
     
    Burundi: HRW dénonce une répression accrue à l'approche d'un référendum constitutionnel
    17.04.18
    AFP

    Human Rights Watch (HRW) a dénoncé mardi une répression accrue au Burundi à un mois d'un référendum constitutionnel qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza de rester au pouvoir jusqu'en 2034. Dans un communiqué accompagnant la publication d'un rapport, l'ONG accuse les forces gouvernementales et les membres du parti au pouvoir d'avoir "tué, passé à tabac et intimidé des citoyens perçus comme des opposants", en vue du référendum du 17 mai. "Ces exactions reflètent l'impunité dont jouissent généralement les autorités locales, la police et les membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure (que l'ONU qualifie de...

    Lire la suite
    Révolution roumaine de 1989: l'ex-président Iliescu poursuivi pour crimes contre l'humanité
    17.04.18
    AFP

    L'ex-président roumain Ion Iliescu est poursuivi pour "crimes contre l'humanité" dans le dossier fleuve sur les journées sanglantes ayant suivi le soulèvement anticommuniste de décembre 1989, a annoncé mardi à Bucarest le parquet de la Haute cour de Cassation. Ces poursuites visent des mesures volontaires de "diversion" prises après la chute du dictateur communiste Nicolae Ceausescu et de sa femme Elena, jugés sommairement et exécutés le 25 décembre 1989. Selon les enquêteurs, ces mesures, s'ajoutant à l'époque à "la psychose terroriste qui avait atteint un paroxysme parmi les militaires et des civils armés", ont notamment conduit à de nombreuses...

    Lire la suite
    Révolution roumaine de 1989 : l'ex-président Iliescu poursuivi
    17.04.18
    AFP

    L'ex-président Ion Iliescu est poursuivi pour "crimes contre l'humanité" dans le dossier fleuve sur les journées sanglantes qui ont suivi le soulèvement anticommuniste de décembre 1989 en Roumanie, a annoncé mardi à Bucarest le parquet de la Haute cour de Cassation. Ces poursuites visent des mesures volontaires de "diversion" prises après la chute du dictateur communiste Nicolae Ceausescu et de sa femme Elena, jugés sommairement et exécutés le 25 décembre 1989. Selon les enquêteurs, ces mesures, s'ajoutant à l'époque à "la psychose terroriste qui avait atteint un paroxysme parmi les militaires et des civils armés", ont notamment conduit à de...

    Lire la suite
    Une jihadiste française condamnée à la perpétuité en Irak
    17.04.18
    afp

    La jihadiste française Djamila Boutoutaou a été condamnée mardi à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe Etat islamique (EI) par la Cour pénale centrale de Bagdad devant laquelle elle a plaidé avoir été dupée par son mari. "Quand je l'ai épousé, il était chanteur de rap, c'est en arrivant en Turquie que j'ai découvert que mon mari était un jihadiste", a affirmé en arabe cette Française d'origine algérienne de 29 ans à la cour. Une fois en Turquie, "où nous devions seulement passer une semaine de vacances", "mon mari a été contacté par un homme nommé al-Qourtoubi", a-t-elle encore raconté. "Je les entendus parler de départ vers la Syrie et l'Irak", a-t-elle dit et...

    Lire la suite