Sans information, pas de réconciliation

Fil d'actualité - La justice internationale vue par l’AFP

Lafarge en Syrie: la justice se prononce sur la validité des mises en examen
Procédures annulées, confirmées ou bien partiellement invalidées: le cimentier Lafarge, mis en examen en 2018 pour "financement du terrorisme" et "complicité de crimes contre l'humanité", saura ce jeudi si la cour d'appel valide ces poursuites, contestées par l'entreprise. Outre Lafarge, trois dirigeants du groupe contestent les faits qui leur sont reprochés: l'ancien PDG Bruno Lafont, l'ex-directeur Sûreté de l'entreprise Jean-Claude Veillard et l'un des ex-directeurs de la filiale syrienne, Frédéric Jolibois. La chambre de l'instruction…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter