Sans information, pas de réconciliation

Fil d'actualité - La justice internationale vue par l’AFP

Sous les Khmers rouges, des concours à celui qui tuerait le plus de prisonniers
Des concours à celui qui tuerait le plus de prisonniers étaient organisés entre gardiens sous les Khmers rouges, a témoigné lundi à Phnom Penh un survivant lors du procès pour génocide des deux adjoints de Pol Pot encore en vie. Ce procès est consacré au génocide des Vietnamiens et de la minorité musulmane des Chams, aux mariages forcés, viols et autres crimes perpétrés dans plusieurs camps de travail et prisons entre 1975 et 1979. Après…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter