Sans information, pas de réconciliation


Gaza: le Parlement européen appelle Israël à la retenue

1 min 36Temps de lecture approximatif

Le Parlement européen a exhorté jeudi Israël à "s'abstenir de tout recours à la force létale" face à des manifestants palestiniens, après des affrontements à la frontière entre la bande de Gaza et le territoire israélien qui ont fait plus de 30 morts côté palestinien.

Dans une résolution adoptée à une large majorité, les eurodéputés ont condamné "le fait que des manifestants palestiniens innocents aient été tués et blessés dans la bande de Gaza au cours des trois dernières semaines".

Ils ont demandé "instamment aux forces israéliennes de défense de s'abstenir de tout recours à la force létale contre des manifestants non armés", et invité Israël à respecter le "droit fondamental à manifester pacifiquement".

La frontière entre la bande de Gaza et le territoire israélien a été le théâtre depuis le 30 mars de violents affrontements qui ont fait 34 morts et des centaines de blessés palestiniens par balles. Aucun Israélien n'a été blessé.

Les autorités israéliennes affirment que les soldats ouvrent le feu uniquement pour protéger la clôture le long de la frontière et leurs soldats. Les Palestiniens dénoncent eux le fait que les manifestants sont la cible de tirs bien qu'ils ne représentent pas de menace pour les soldats.

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini ont réclamé une enquête sur l'usage par Israël de balles réelles.

Dans le texte voté jeudi en session plénière à Strasbourg, le Parlement européen "appelle de ses vœux la plus grande retenue et souligne que la priorité doit être d'éviter toute nouvelle escalade de la violence".

Côté palestinien, les eurodéputés ont demandé aux "dirigeants des manifestations dans la bande de Gaza à s'abstenir de toute incitation à la violence".

Ils ont aussi condamné "les attentats perpétrés par le Hamas et d'autres groupes militants contre Israël depuis la bande de Gaza" et se sont dits inquiets du "fait que le Hamas semble avoir pour objectif l'escalade des tensions".

Face à la crise humanitaire, il doit y avoir "un effort international immédiat et d'ampleur conséquente en faveur de la reconstruction et de la réhabilitation" de la bande de Gaza", demande le Parlement européen.

Les eurodéputés ont aussi réclamé "la levée immédiate et sans condition du blocage et de la fermeture de la bande de Gaza".

cds/mad/sg

Partager
Abonnez-vous à la newsletter