Sans information, pas de réconciliation

FOCUS Rép. Centrafricaine

Pour une coopération étroite entre CPS et CPI en Centrafrique
La Cour pénale spéciale (CPS) en république centrafricaine a présenté sa stratégie de poursuites le 4 décembre, sans apporter d’informations précises. Mais les tribunaux ordinaires travaillent déjà et la Cour pénale internationale (CPI) vient de se saisir de deux dossiers. Igor Acko, chercheur et analyste à l’United States Institute of Peace, à Bangui, explique pourquoi la complémentarité entre la CPS et la CPI est nécessaire. Et prévient des risques d’un déséquilibre dans les arrestations.
par Igor Acko, pour JusticeInfo.net
Lire la suite
Les autres focus pays
Abonnez-vous à la newsletter