La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter
Sondage | Votre avis sur Justice Info
Fermer X
Chaque semaine 3 nouvelles questions (très rapides).
Si vous souhaitez répondre à l'ensemble des questions en une seule fois (sondage complet), c'est bien sûr possible.
Cette semaine : parlez-nous de vous...

31.01.08 - RWANDA/ONU - BAN KI - MOON SE FELICITE DE LA COOPERATION DU RWANDA AVEC LE TPIR

Kigali, 31 janvier 2008 (FH) - Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est félicité, lors de sa visite, de lundi à mercredi, à Kigali, de la coopération entre les autorités rwandaises et le Tribunal pénal International pour le Rwanda (TPIR). « Je voudrais personnellement remercier les autorités et le peuple rwandais pour leur coopération continue avec le TPIR.

1 min 28Temps de lecture approximatif

Cela a permis de s’assurer que ceux qui ont commis des actes ayant choqué la conscience de l’humanité ne restent pas impunis », a déclaré Ban Ki-moon, s’exprimant mardi devant le sénat rwandais et la chambre des députés réunis.

« La coopération fructueuse entre votre pays et le TPIR a non seulement permis de stimuler la réconciliation nationale; elle a également joué un rôle capital dans le développement de la jurisprudence en droit pénal international », a-t-il estimé. Dans ce discours retransmis en direct à la radio et à la télévision nationales rwandaise, Ban Ki-moon a souligné la nécessité de« préserver l’héritage du TPIR, comme une preuve de notre lutte commune contre l’impunité ». Le chef de l’ONU a par ailleurs salué les efforts déployés par le Rwanda pour se préparer à accueillir des dossiers d’accusés du TPIR. Il a, de manière particulière, salué l’abolition de la peine capitale. «En abolissant la peine de mort l’année dernière, le Rwanda – un pays qui a connu les crimes les plus odieux- a, à la fois, réaffirmé le droit à la vie et rejeté la violence, sans renoncer à rendre justice aux victimes du génocide », a déclaré Ban Ki-moon. Il a cependant rappelé que seuls les juges du TPIR sont compétents pour statuer sur les demandes de transferts déposées par le procureur en chef, Hassan Bubacar Jallow. Basé à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, le TPIR a prononcé à ce jour 30 condamnations et 5 acquittements sur un total de 90 personnes mises en accusation. Pour terminer les procès d’ici à la fin de l’année, comme demandé par le Conseil de sécurité, le tribunal est contraint de renvoyer certains dossiers de moindre ou de moyenne envergure devant des juridictions nationales, y compris celles du Rwanda. SRE/ER/GF

Nous soutenir
CONTRIBUEZ A UNE INFORMATION INDÉPENDANTE SUR LA JUSTICE INTERNATIONALE
Partout dans le monde, accéder à la justice et l’information est vital pour permettre à des sociétés de se reconstruire après des périodes de violence. C’est pourquoi il nous tient à coeur de proposer un média gratuit, aux méthodes journalistiques rigoureuses, accessible à tous, au Nord comme au Sud. Justice Info fonctionne sur des contributions. Pour donner à nos journalistes les moyens de vous informer en toute indépendance, chaque contribution compte. Régulière c’est mieux, exceptionnelle c’est bien aussi.
FAITES UN DON
Partager
S'inscrire à la newsletter