La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter
Sondage | Votre avis sur Justice Info
Fermer X
Chaque semaine 3 nouvelles questions (très rapides).
Si vous souhaitez répondre à l'ensemble des questions en une seule fois (sondage complet), c'est bien sûr possible.
Cette semaine : parlez-nous de vous...

01.02.08 - TPIR/ONU - UN SOUS-SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU LOUE LE TRAVAIL DU TPIR

Arusha, 1er février 2008 (FH)- Le sous Secrétaire général de l’ONU chargé des affaires juridiques en visite à Arusha cette semaine, Nicolas Michel, s’est félicité du travail accompli par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) en matière de promotion de la justice pénale internationale et du droit humanitaire. Le TPIR a été créé pour juger les personnes accusées de crimes de génocide et autres violations du droit international humanitaire commis au Rwanda en 1994.

1 min 16Temps de lecture approximatif

En s’adressant au personnel juridique du TPIR mercredi, Nicolas Michel a indiqué que le TPIR a joué un rôle capital dans la lutte contre l’impunité dans le monde. Il a expliqué que ce tribunal a mis en place un corps de juristes dynamiques et talentueux ainsi qu’une expertise en matière judiciaire qui constituent un atout pour l’ONU pour ses futures contributions aux efforts de renforcement des capacités des juridictions nationales. Mr Michel, accompagné du greffier du TPIR Adama Dieng et d’autres responsables de la juridiction, a effectué une visite guidée du Centre de détention de l’ONU à Arusha et plus tard assisté à un procès, selon un communiqué de presse du TPIR. Durant sa visite qui a duré une journée, il s’est entretenu avec le président du TPIR, le juge Dennis Byron, tous les juges et d’autres hauts responsables. Mr Michel était arrivé à Arusha en provenance de Kigali. Il y avait accompagné le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon en déplacement officiel. La visite de Mr Michel intervient à un an de la fermeture du TPIR ordonnée par le Conseil de Sécurité. Le TPIR a été créé en 1994. Le premier procès a cependant commencé en 1997. Quatre salles d'audiences modernes sont actuellement opérationnelles. Le Tribunal compte 20 juges et un millier de fonctionnaires. Le TPIR a déjà condamné trente personnes et en a acquitté cinq autres. SC/AT/GF

Nous soutenir
CONTRIBUEZ A UNE INFORMATION INDÉPENDANTE SUR LA JUSTICE INTERNATIONALE
Partout dans le monde, accéder à la justice et l’information est vital pour permettre à des sociétés de se reconstruire après des périodes de violence. C’est pourquoi il nous tient à coeur de proposer un média gratuit, aux méthodes journalistiques rigoureuses, accessible à tous, au Nord comme au Sud. Justice Info fonctionne sur des contributions. Pour donner à nos journalistes les moyens de vous informer en toute indépendance, chaque contribution compte. Régulière c’est mieux, exceptionnelle c’est bien aussi.
FAITES UN DON
Partager
S'inscrire à la newsletter