La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

08.02.08 - RWANDA/ALLEMAGNE - LE PRESIDENT ALLEMAND A RENCONTRE DES JUGES GACACA

Arusha, 8 février 2008 (FH) – En visite au Rwanda, le président allemand Horst Köhler a rencontré jeudi dans le district de Muhanga, dans la Province du Sud, des juges gacacas qui lui ont expliqué le fonctionnement de leurs juridictions semi-traditionnelles chargées de juger la presque totalité des auteurs présumés du génocide de 1994, a rapporté vendredi le quotidien pro- gouvernemental rwandais, The New Times. « Je suis venu m’entretenir avec les juges pour que je puisse comprendre et sentir réellement comment la justice est rendue et comment l’unité et la réconciliation ont été atteintes grâce à ces juridictions locales », a déclaré le chef de l’Etat allemand cité par le journal.

0 min 58Temps de lecture approximatif

« Cette expérience est très différente du système judiciaire allemand et ses leçons permettront à mon pays de comprendre la réalité pour que nous puissions mieux appuyer le système judiciaire au Rwanda », a ajouté le président allemand. Selon le New Times, le chef de l’Etat allemand a promis, à l’issue de ces entretiens, l’appui de son pays au processus d’unité et de réconciliation nationale au Rwanda.

Inspirés de l’ancienne justice villageoise rwandaise, les tribunaux gacacas (prononcer gatchatcha) ne sont pas animés par des magistrats professionnels mais par des personnes intègres désignées au sein de leur communauté. Le génocide d’avril à juillet 1994 au Rwanda a fait, selon Kigali, près d’un million de tués, essentiellement parmi l’ethnie tutsie ER/AT/GF

Nous soutenir
CONTRIBUEZ A UNE INFORMATION INDÉPENDANTE SUR LA JUSTICE INTERNATIONALE
Partout dans le monde, accéder à la justice et l’information est vital pour permettre à des sociétés de se reconstruire après des périodes de violence. C’est pourquoi il nous tient à coeur de proposer un média gratuit, aux méthodes journalistiques rigoureuses, accessible à tous, au Nord comme au Sud. Justice Info fonctionne sur des contributions. Pour donner à nos journalistes les moyens de vous informer en toute indépendance, chaque contribution compte. Régulière c’est mieux, exceptionnelle c’est bien aussi.
FAITES UN DON
Partager
S'inscrire à la newsletter