Gambie: Entretien avec Baba Hydara, fils du journaliste Hydara, tué sous Yahya Jammeh

10.04.18

Maxime Domegni
Baba Hydara Baba Hydara Maxime Domegni

Le 16 décembre était l’anniversaire d’un double évènement heureux pour la famille du journaliste Deyda Hydara en Gambie : anniversaire de sa femme et de son journal « Le Point ». Mais, tout va basculer le 16 décembre 2004, jour où ce directeur de publication sera assassiné en pleine circulation, en Gambie, par des hommes armés. Depuis, sa famille se bat pour connaître les circonstances de ce meurtre qui a fini par couvrir leur 16 décembre d’un voile lugubre ; et surtout les auteurs et commanditaires afin qu’ils soient traduits devant les tribunaux. Jusqu’en 2016, l’ancien régime de Yahya Jammeh a plutôt choisi de ne pas faire la lumière sur un meurtre qui a ému, bien au-delà de la Gambie. L’avènement d’un nouveau régime en Gambie début 2017 a redonné espoir à la famille Hydara, et surtout à son fils Baba, particulièrement déterminé à rendre justice à son géniteur. Cet espoir se trouve être parfois mêlé à des appréhensions, suite à quelques propos de certains nouveaux officiels gambiens tendant à refroidir les victimes de Yahya Jammeh dans leur quête de justice. Baba Hydara, fils du journaliste assassiné, se confie à Justice Info

 

 

Charte de modération JusticeInfo.net