Sans information, pas de réconciliation

Les débats JusticeInfo

Opinion: mettre fin au génocide au Rwanda n’excuse pas d’autres meurtres
Lorsqu’Emmanuel Karenzi Karake, chef des services de renseignements du Rwanda, a été conduit sur le banc des accusés dans un tribunal londonien jeudi, il a levé ses mains serrées au-dessus de sa tête, saluant ainsi le public dans la tribune. Quelques dizaines de personnes ont lancé des encouragements, d’autres ont regardé en silence. Pour certains, Karenzi Karake est un héros, un membre clé du Front patriotique rwandais (FPR) qui a mis fin au génocide de…
par Anneke van Woudenberg, Human Rights Watch, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter