Sans information, pas de réconciliation

Opinions - Tribunes libres d’acteurs, experts ou militants de la justice transitionnelle

cpi : le test israélien
Depuis des mois, la Cour pénale internationale (CPI) affronte le principe de réalité et il est particulièrement rude. Elle se veut un organe purement judiciaire, mais elle travaille dans un environnement politique. L’aurait-elle une seconde oublié, que le refus il y a quelques jours par les autorités sud-africaines d’arrêter le président soudanais, Omar el-Bashir, pourtant accusé de crimes de génocide par la CPI, lui serait revenu en mémoire. Aujourd’hui, la Cour est placée devant son…
par Pierre Hazan, Professeur associé, Université de Neuchâtel et chef de projet Justiceinfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter