Sans information, pas de réconciliation

R.D. Congo

RDC : amnistie très politique d’un chef rebelle condamné pour crimes contre l’humanité
Gédéon Kyungu Mutanga a rendu les armes le 11 octobre après des années de lutte contre Kinshasa. Condamné à la prison à vie pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, échappé de prison en 2011, ce chef rebelle a bénéficié d’une amnistie en échange de sa reddition. Une prime à l’impunité, dénoncent des ONG congolaises. Nouveau départ pour Gédéon Kyungu Mutanga. En 2009, ce chef milicien a été condamné à la peine capitale pour…
par Habibou Bangré, Kinshasa (de notre correspondante)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter