Sans information, pas de réconciliation

R.D. Congo

"je regrette d'avoir témoigné devant la CPI"
Incarcéré à Kinshasa depuis plus de dix ans, Pierre Mbodina Iribi fut témoin devant la Cour pénale internationale (CPI). Au printemps 2011, comme deux politiciens de l’Ituri, une région de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), cet ancien agent des renseignements congolais se rendait à La Haye pour déposer en faveur de Germain Katanga. « Je regrette d’avoir témoigné devant la CPI », lance-t-il aujourd’hui depuis la prison militaire de Ndolo à Kinshasa.…
par Stéphanie Maupas, La Haye (correspondante)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter