Sans information, pas de réconciliation

R.D. Congo

Jean-Pierre Bemba, de la rébellion à la CPI en passant par la vice-présidence congolaise
L'ancien rebelle Jean-Pierre Bemba, condamné mardi à 18 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI), laisse en République démocratique du Congo le souvenir d'un chef autoritaire qui reste encore populaire à Kinshasa, neuf ans après son départ en exil. La CPI, qui siège à La Haye, avait jugé en mars que M. Bemba, 53 ans, était responsable des atrocités - viols et violences sexuelles - commises par ses hommes en Centrafrique en 2002…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter