Sans information, pas de réconciliation

Mali

Sahel: le recours aux milices locales pour lutter contre le terrorisme envenime les conflits communautaires
La frontière Mali-Niger est en proie à une escalade de la violence qui soulève des inquiétudes. Le vendredi 17 mai dernier, 17 personnes ont été tués en territoire nigérien, près de la frontière malienne. Les victimes seraient des Peuls et un doigt accusateur est pointé en direction du Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés et du Mouvement pour le salut de l’Azawad, des milices actives dans la région malienne de Ménaka. Auparavant, entre fin avril…
par Bokar Sangaré, De notre correspondant au Mali
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter