Sans information, pas de réconciliation

Myanmar

La Birmanie et le Bangladesh se donnent deux ans pour régler le retour des réfugiés rohingyas
La Birmanie et le Bangladesh se sont donné mardi deux années pour régler le retour des 655.000 Rohingyas qui ont quitté la Birmanie depuis fin août, fuyant une campagne militaire qualifiée d'épuration ethnique par les Nations unies. C'est la première fois que les deux pays évoquent clairement un calendrier pour le retour de cette minorité musulmane persécutée depuis des années dans ce pays d'Asie du Sud-Est majoritairement bouddhiste. Près d'un million d'entre eux vivent maintenant…
par AFP, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter