Sans information, pas de réconciliation

Myanmar

La semaine de la justice transitionnelle : le calvaire des Rohingyas continue
L’exode et le massacre des Rohingyas, une minorité ethnique du Myanmar de confession musulmane a dominé la semaine de la justice transitionnelle. Il s’agit d’un « génocide », selon le Président français Emmanuel Macron, d’un « nettoyage ethnique », selon le secrétaire général de l’ONU. Mais selon la dirigeante de fait de l’ancienne Birmanie et Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi, il s’agit d’un« iceberg de désinformation ». Tout montre et démontre…
par François Sergent, JusticeInfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter