Sans information, pas de réconciliation

Myanmar

Répression des Rohingyas au Myanmar : «L’indignation contre Aung San Suu Kyi est exagérée»
La crise ouverte depuis le mois d’aout en Birmanie – attaque des rebelles musulmans, répression sanglante de l’armée et fuite au Bangladesh de centaines de milliers de Rohingyas – suscite l’indignation dans le monde et les dénégations de la Dame de Rangoon. Fin connaisseur du pays, l’éditeur Matthias Huber prend la défense de la dirigeante birmane. Les Nations unies ont annoncé ce mercredi préparer un plan d'aide humanitaire au cas où la totalité des Rohingyas…
par Frédéric Burnand, Genève (de notre correspondant)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter