Sans information, pas de réconciliation

Rép. Centrafricaine

Comment l'ancien président de la RDC Bemba a acheté des témoins, selon la CPI
Reconnu coupable de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en 2002 et 2003 en Centrafrique, Jean-Pierre Bemba n’en a pas pour autant fini avec la Cour pénale internationale (CPI). L’ex vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) est aussi poursuivi, avec quatre co-accusés dont son ancien avocat et un député congolais, pour avoir suborné quatorze témoins. Ouvert en septembre 2015, ce second procès touche à sa fin. Jean-Pierre Bemba attend toujours de…
par Stéphanie Maupas, La Haye (de notre correspondante à la CPI)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter