Sans information, pas de réconciliation

Mukwege prix Nobel de la paix : coup de projecteur sur la justice transitionnelle en République Démocratique du Congo

Suite à l'annonce de l'attribution du prix Nobel de la paix au Docteur congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, nous souhaitons mettre en avant certains articles de JusticeInfo.net et de l'AFP autour de ce prix mais surtout sur le contexte de justice transitionnelle en République Démocratique du Congo (RDC), terre natale et terre d'engagement du gynécologue et militant des droits humains.

©Joel SAGET / AFPLe gynécologue congolais Denis Mukwege pose durant une séance photo à Paris en octobre 2016.
2 min 18Temps de lecture approximatif

Prix Nobel de la paix

Nous vous proposons d'abord une dépêche AFP du vendredi 5 octobre annonçant et détaillant l'élection des deux nouveaux prix Nobel de la paix.

Les prix Nobel de la paix 2018 Denis Mukwege et Nadia Murad

DEPECHE AFP
Le Nobel de la paix à deux héros de la lutte contre les violences sexuelles

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au médecin congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave du groupe État islamique, deux champions de la lutte contre les violences sexuelles employées comme "armes de guerre" dans les conflits.

LIRE LA SUITE

Docteur Denis Mukwege

La Fondation Panzi, du Docteur Mukwege, participe aux efforts de justice transitionnelle, en documentant les violences sexuelles. Un travail parfois utilisé par les procureurs devant les tribunaux militaires, qui sont, en République Démocratique du Congo, à l'avant-garde de la répression de ce genre de crimes. C'est pourquoi nous avons choisi de nous intéresser de près à ce "double prix Nobel", particulièrement intéressant quant aux similitudes de l'engagement des deux lauréats et en raison des suites judiciaires de leurs actions concernant le viol comme arme de guerre.

Nous disposons actuellement de plusieurs archives focalisées sur le Docteur Mukwege ainsi que sur le contexte en RDC, mais nous ne manquerons pas de rééquilibrer la balance en faveur de Nadia Murad très prochainement.

En mars 2016, notre correspondante à Kinshasa, Habibou Bangré, s'était entretenue avec Denis Mukewege.

Image du film

ENTRETIEN JUSTICEINFO.NET
Dr Denis Mukwege : "violer une femme, c'est violer notre humanité"

Le Dr Denis Mukwege est arrivé dimanche à Kinshasa pour des projections-débats autour de deux films consacrés à son combat : « Congo, un médecin pour sauver les femmes », de la Sénégalaise Angèle Diabang, et « L’Homme qui répare les femmes », des Belges Thierry Michel et Colette Braeckman. Le gynécologue de 61 ans venait d’Europe, où il a dénoncé une nouvelle fois l’impunité des auteurs de violences sexuelles – des violences qui ont atteint leur paroxysme en République démocratique du Congo lors de deux guerres, entre 1996 et 2003, où jusqu’à neuf pays se sont impliqués.

Avec son équipe, il a soigné des milliers de victimes à l’hôpital Panzi, qu’il a ouvert en 1999 à Bukavu, dans l’Est, instable depuis vingt ans. Couvert de récompenses et plusieurs fois nominé pour le Nobel de la paix, il martèle que l’impunité est un terreau fertile pour les violences sexuelles et les autres crimes. Entretien.

LIRE LA SUITE

La justice transitionnelle en République Démocratique du Congo

Nous vous proposons également de revenir sur l'entretien de Claude Sengenya (notre correspondant en RDC) avec Gentil Kasongo Safari, publié le 18 juillet 2018.

L'actrice Charlize Theron et le Docteur Mukwege à l'hôpital Panzi

ENTRETIEN JUSTICEINFO.NET
Est de la RDC : pour une complémentarité entre les initiatives locales et le système judiciaire classique

A l’occasion de la célébration du vingtième anniversaire du Traité de Rome créant la Cour pénale internationale, l’organisation néerlandaise, Impunity Watch, spécialisée dans le traitement du passé, plaide, dans un rapport, pour la complémentarité entre les initiatives locales de justice transitionnelle dans le Sud-Kivu et le travail des juridictions nationales et internationales. JusticeInfo s’est entretenu avec Gentil Kasongo Safari, auteur du rapport.

LIRE LA SUITE

Commenter 0
Partager
Abonnez-vous à la newsletter