Sans information, pas de réconciliation

Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie

Radovan Karadzic ou le cruel miroir tendu à l’Europe
Vingt-quatre ans. Il y a vingt-quatre ans, sous la poussée des différents nationalismes, la Bosnie-Herzégovine plongeait ce 6 avril 1992 dans une mer de violence et de sang. Sarajevo commençait à endurer ce terrible siège de 44 mois, où périront 10.000 civils, dont 1.500 enfants. Les politiques de « nettoyage ethnique » devenaient une terrible banalité au milieu de l’Europe. Et d’épouvantables camps faisaient souffrir des milliers de civils, ravivant la mémoire de la deuxième…
par Pierre Hazan, conseiller éditorial de Justiceinfo.net, professeur associé de l'Université de Neuchâtel
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter