Sans information, pas de réconciliation

Tribunaux nationaux - Le pays rend lui-même la justice

Procès du génocide rwandais à Paris : portrait des accusés
Après trois journées d’audience, les caractères se dévoilent des deux notables ayant occupé le siège de bourgmestre à la commune de Kabarondo (Est du Rwanda), co-accusés dans le procès ouvert pour génocide ce mardi, devant la cour d’assises de Paris. Peu loquace, voix sourde s’exprimant en kinyarwanda, Tito Barahira a été soumis le premier à l’interrogatoire de personnalité. Son cadet, Octavien Ngenzi, plus pressé de s’expliquer, lui a succédé. Dans ce « combat du tigre…
par Franck Petit, JusticeInfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter