Sans information, pas de réconciliation

Chine

Comment Beijing empêche toute enquête sur la répression de ses minorités
La Chine a toujours veillé à ne pas se faire épingler par les organes de l’Onu protégeant les droits humains. Après avoir travaillé longtemps en coulisse, la diplomatie chinoise s’affiche au grand jour sous Xi Jinping. Exemple à Genève avec la question des camps d’internement au Xinjiang, évoquée ce mois-ci au Conseil des droits de l’homme de l’Onu.
par Frédéric Burnand, notre correspondant à Genève
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter