Tchad

Covid-19 : faut-il libérer les grands criminels vulnérables ?
La Covid-19 sème la peur dans tous les secteurs. Y compris dans l’administration pénitentiaire. Le Sénégal vient de libérer provisoirement Hissène Habré, âgé de 78 ans et condamné à vie en 2017 pour crimes contre l’humanité. Les avocats d’autres condamnés des tribunaux internationaux veulent s’engouffrer dans la brèche.
Par Ephrem Rugiririza, JusticeInfo.net
Lire la suite