"La reconnaissance des violences sexuelles en temps de guerre va de pair avec la reconnaissance de l’égalité entre hommes et femmes"

"La reconnaissance des violences sexuelles en temps de guerre va de pair avec la reconnaissance de l’égalité entre hommes et femmes"
Frédéric Burnand
18.06.18
Frédéric Burnand

Mieux combattre les violences sexuelles en temps de guerre, poursuivre avec plus d’efficacité leurs auteurs, renforcer les procédures judiciaires pour que les victimes obtiennent justice et réparation. C’est l’objectif d’un colloque organisé à Genève par l’ONG TRIAL international. Sa spécialiste du domaine, Lucie Canal, évoque les progrès...

Lire la suite

FOCUS PAYS

Espagne: Pedro Sanchez décidé à retirer Franco de son mausolée
AFP 18.06 - Le nouveau gouvernement socialiste espagnol est décidé à retirer les restes du...
Espagne: Pedro Sanchez décidé à retirer Franco de son mausolée
AFP 18.06 - Le nouveau gouvernement socialiste espagnol est décidé à retirer les restes du...
Crimes de guerre: arrestation en France d'un suspect serbe inculpé en Bosnie
AFP 18.06 - Un Serbe bosnien soupçonné d'avoir participé à l'assassinat d'une cinquantaine de...
Le Nicaragua tente de maintenir le fil du dialogue, malgré les violences
AFP 18.06 - Opposition et gouvernement au Nicaragua tentaient de maintenir le fragile fil du...
Sans information, pas de réconciliation
Jammeh2Justice
Interview de Modissamba Touré
Voir plus de vidéos

Suivez nous

Cette semaine

Opinion : questions sur la recherche à tout prix d’un deuxième génocide au Rwanda
Opinion : questions sur la recherche à tout prix d’un deuxième génocide au Rwanda
07.06.18
Claudine Vidal, The Conversation

L’ouvrage de Judi Rever, In Praise of Blood, récemment paru, a gagné très rapidement une audience internationale. Il consiste en une double mise en accusation : celle du Front patriotique rwandais (FPR) et de son chef, Paul Kagame (actuel président du Rwanda), mais aussi celle des États et des institutions internationales, notamment le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), qui ont contribué à ce que les crimes commis par le FPR contre des civils hutus depuis 1990 demeurent impunis. Ces crimes n’étaient pas ignorés. En novembre 1994, quelques mois après la fin du génocide...

Lire la suite
Côte d'Ivoire : les victimes demandent justice au Président
Côte d'Ivoire : les victimes demandent justice au Président
13.06.18
Maxime Domegni

En Côte d’Ivoire, pendant que pleuvent critiques et interpellations pour une « justice vraie » aux victimes de la crise post-électorale de 2010, Alassane Ouattara le président ivoirien, lui, ne semble pas trop pressé. Mais, en face, les ONG veillent. « On ne peut juger tout le monde en même temps, Après la seconde mondiale Guerre mondiale, il a fallu trente ans pour juger certains accusés. Pourquoi veut-on que la Côte d’Ivoire le fasse en dix ans », a déclaré Alassane Dramane Ouattara (ADO) dans une interview publiée par le magazine Jeune Afrique. Interrogé sur la Réconciliation, le...

Lire la suite
Les grandes dates de Jean-Pierre Bemba
12.06.18
AFP

Les grandes dates du congolais Jean-Pierre Bemba, acquitté en appel par la Cour pénale internationale, après avoir été condamné pour crimes pour l'humanité en Centrafrique, et dont la mise en liberté provisoire a été ordonnée mardi. - 4 novembre 1962: naissance à Bogada (nord-ouest), fils d'un riche homme d'affaires proche de l'ancien dictateur Mobutu Sese Seko. - 1997: quitte la capitale Kinshasa après le renversement de Mobutu par Laurent-Désiré Kabila. - 1998: fonde le Mouvement de libération congolais (MLC), soutenu par l'Ouganda et opposé au régime de Kabila. - octobre 2002- mars 2003: envoie ses troupes en Centrafrique pour soutenir le président Ange-Felix Patassé face à une...

Lire la suite
Ivan Duque, le champion du retour de la droite dure en Colombie
17.06.18
AFP

Il est devenu dimanche le plus jeune président de l'histoire de la Colombie moderne. Mais Ivan Duque, 41 ans, apparaît surtout comme le dauphin de l'ex-président Alvaro Uribe et rend ainsi le pouvoir à la droite conservatrice opposée à l'accord de paix avec l'ex-guérilla Farc. Candidat du Centre démocratique (CD), il l'a emporté avec 54,07% des voix contre 41,72% à Gustavo Petro, 58 ans, du mouvement Colombie Humaine, premier candidat de gauche à parvenir aussi loin dans une course présidentielle. Affable, tout en rondeurs, ce récent sénateur était arrivé en tête du premier tour le 27 mai devant l'ancien maire de Bogota et ex-guérillero du M-19 dissout, mais sans dépasser les 50% qui...

Lire la suite

Par Région

Viols d’enfants dans le Sud-Kivu (RDC) : les enjeux du procès en appel
Viols d’enfants dans le Sud-Kivu (RDC) : les enjeux du procès en appel
18.06.18
Claude Sengenya

Depuis le 12 juin, la Haute cour militaire de la République démocratique du Congo (RDC), siège en audiences foraines à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, pour le procès en appel d’une douzaine de personnes condamnées en première instance pour des viols massifs de filles âgées de 8 mois à 12 ans. Le procès est dominé par la figure du député provincial Frédéric Batumike. En décembre 2017, la Cour militaire du Sud-Kivu avait condamné l’élu provincial Batumike et 11 de ses codétenus, tous adeptes de la milice «Jeshi la Yesu » (l’armée de Jésus, en swahili), à la perpétuité pour crimes contre l’humanité par viols et meurtres. Ils avaient notamment été reconnus coupables de viols «systématiques et généralisés», entre 2013 et 2016, d’une...

Lire la suite
Colombie: quatre enjeux pour le nouveau président de droite Ivan Duque
18.06.18
AFP

Largement élu dimanche en Colombie, le futur président Ivan Duque va pouvoir gouverner à son aise un pays polarisé par un accord de paix historique avec l'ex-guérilla Farc, menacé par le trafic de drogue et sous tension avec le Venezuela, son voisin. Plus de dix millions d'électeurs ont voté pour le retour de la droite conservatrice avec cet avocat, dauphin de l'ex-président et actuel sénateur Alvaro Uribe (2002-10). A partir du 7 août, lorsqu'il prendra ses fonctions, Ivan Duque sera confronté à ces défis, après huit ans d'une farouche opposition au président et prix Nobel de la Paix, Juan Manuel Santos. 1 - La paix, en révision A l'issue de sa nette victoire au second tour, avec 53,98% des voix face au candidat de gauche Gustavo...

Lire la suite
Tribunal sur le Liban : un général proche de la Syrie tente de démolir une enquête controversée
Tribunal sur le Liban : un général proche de la Syrie tente de démolir une enquête controversée
06.06.18
Stéphanie Maupas

Le procès des « sympathisants du Hezbollah » arrive à son terme. L’avant dernier témoin de ce qui reste l’unique procès organisé devant le Tribunal spécial pour le Liban a commencé à déposer mardi 5 juin. L’ex directeur de la Sureté générale du Liban, Jamil Al-Sayed, a réveillé les fantômes passés d’une enquête controversée et assuré que ni la Syrie, ni le Hezbollah, n’avaient intérêts à éliminer l’ex premier ministre libanais, Rafic Hariri.  Jamil Al-Sayed aurait pu déposer depuis le box des accusés du Tribunal spécial pour le Liban (TSL). C’est à la barre des témoins que l’ancien directeur de la Sureté générale du Liban s’est présenté, mardi 5 juin, réveillant les fantômes d’une enquête controversée. Comme trois autres généraux...

Lire la suite
Espagne : procès imminent de quatre chefs de l'ETA pour crimes contre l'humanité
Espagne : procès imminent de quatre chefs de l'ETA pour crimes contre l'humanité
14.05.18
François Musseau

A peine dissoute après presque 60 ans d’existence et 858 personnes assassinées - leur adieu a eu lieu dans le cadre d’une très officielle mise en scène à Cambo-les-Bains, en France, le 4 mai-, l’organisation séparatiste basque n’en a malgré tout pas fini avec ses ennuis judiciaires. Non seulement en raison de ses nombreux prisonniers restants en Espagne (245) et en France (50), dont le sort dépend du bon-vouloir du chef de l’exécutif Mariano Rajoy, à qui beaucoup exigent le rapprochement de ces mêmes détenus vers des geôles du Pays basque. Mais aussi du fait d’une vieille demande judiciaire qui est sur le point de prend corps sous la forme d’un imminent procès : une accusation de crimes  contre l'humanité contre quatre chefs d’ETA...

Lire la suite