Moyen Orient

France : le président d’Interpol soupçonné de « torture »
Élu en novembre dernier à la présidence d’Interpol, le général émirati Ahmed Nasser Al-Raisi fait l’objet de plusieurs plaintes pour « torture » en Europe. En France où siège l’agence policière internationale, déjà visé par une première enquête, il fait l’objet depuis fin mars d’une information judiciaire pour « complicité de torture », au titre de la compétence universelle. […]
Par Lena Bjurström, pour JusticeInfo.net
Lire la suite