Dossier spécial

Félicien Kabuga, le jugement dernier

Dans le génocide le plus jugé de l’histoire, Félicien Kabuga joue le dernier des grands rôles : après avoir été longtemps le dernier des grands fugitifs, il vient fermer le ban des procès du tribunal onusien en charge de juger les responsables du génocide des Tutsis du Rwanda, perpétré en 1994. Mais l’homme qui en son temps avait la réputation d’être le plus riche du Rwanda est aujourd’hui âgé, malade, en conflit avec ses avocats. Son procès, qui s’est ouvert à La Haye le 29 septembre 2022, avance à pas compté, hors des regards, vers un dénouement lointain et incertain. L'ancien homme d'affaires est accusé d'avoir financé les Interahamwe, une milice qui a mené des attaques contre des civils, ainsi que la Radio-Télévision Libre des Mille Collines (RTLM), une station de radio privée qui appelait au meurtre pendant les massacres. Kabuga a été inculpé de six chefs d'accusation pour génocide, incitation à commettre un génocide et crimes contre l'humanité.

Kabuga : huis clos sur le dernier grand procès du génocide rwandais
Son arrestation avait été annoncée comme un grand succès et son procès comme un grand procès. Celui-ci a démarré le 29 septembre et l’on n’en entend très peu parler. Et pour cause : le procès du financier présumé du génocide des Tutsis de 1994, Félicien Kabuga, marqué par le souci d’expédier la procédure, se déroule très […]
Par Balthazar Nduwayezu, notre correspondant à Arusha
Lire la suite
Plus d'articles
Félicien Kabuga, dans un fauteuil roulant, semble fuir un énorme poste de radio rouge sang, de marque
Illustration : © Elza Montlahuc pour JusticeInfo.net