Sans information, pas de réconciliation

Mauritanie

Mauritanie: premières condamnations pour avoir traité quelqu'un "d'esclave"
Trois Mauritaniens ont été condamnés lundi à des peines d'un an de prison ferme pour avoir "traité autrui d'esclave", une première pour ce type de délit dans un pays où la persistance de pratiques esclavagistes est régulièrement dénoncée par des ONG. Le "tribunal spécial de répression des crimes d'esclavage" a prononcé la peine maximale --qui va de six mois à un an de prison-- prévue pour ce type de dénigrement dans trois affaires distinctes, a-t-on…
par afp, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter