Sans information, pas de réconciliation

Mozambique

Dans le centre du Mozambique en guerre, les civils quittent la forêt pour des camps de déplacés
Sous une pluie battante, à l'abri dans une tente d'un camp de déplacés, Titus Albaosui témoigne du conflit oublié au Mozambique qui a généré la fuite de milliers de civils terrifiés. "Là-bas, c'est la guerre. Tous les soirs après 17H00, il fallait aller dormir dans la forêt". Ce fermier de 24 ans s'est résolu à quitter son village, à 130 km de là, après l'assassinat de son oncle par des hommes armés, en laissant quasiment…
par AFP, JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter