21.11.08 - RWANDA/GACACA - CONDAMNATION ET LIBERATION EN APPEL POUR UWANYIRIGIRA

Kigali, 21 novembre 2008 (FH) - Jean Marie Vianney Uwanyirigira, 31 ans, mineur au moment du génocide, a été condamné mardi dernier par la juridiction d'appel de Nyamirambo, dans la ville de Kigali, à 5 ans et 6 mois de détention, une peine qui lui donne droit à la libération immédiate après que sa véritable identité ait été établie, a constaté l'Agence Hirondelle.
1 min 9Temps de lecture approximatif

L'accusé, classé dans la 2ème catégorie, avait été détenu pendant 6 ans avant d'être jugé. Il avait même été libéré temporairement dans le cadre d'une grâce présidentielle en 2001. En première instance il avait été condamné le 29 juin dernier à 15 ans de prison sous une identité erronée, Nyirigira, et une mauvaise date de naissance (1977 et non 1981).

Bien que plaidant le contraire, il a été reconnu coupable et condamné pour « complicité d'assassinat de plusieurs femmes et enfants de la famille Léoncie Habinda , celle de Bihayihayi et d'autres familles ». Les bourreaux, dont il faisait partie, avaient enfermé leurs victimes dans une maison et allaient les tuer ailleurs par petits groupes, ont établi plusieurs témoignages dont celui d'un enfant qui avait pu s'échapper

Après le verdict, le jeune homme a eu droit à une copie du jugement pour justifier sa libération immédiate. « Dieu est grand, je recouvre enfin la liberté ! Je suis content et j'excuse ceux qui se sont trompés sur mon compte », a confié Uwanyirigira à l'Agence Hirondelle.

SRE/PB/GF

© Agence Hirondelle