11.03.10 - RWANDA/AFRIQUE - LE RWANDA A SOUMIS UN PROJET DE TRAITE D’EXTRADITION A L’AFRIQUE DU SUD

Kigali, 11 mars 2010 (FH) - Le Rwanda a soumis, il y a une année, un projet de traité d'extradition à l'Afrique du Sud qui abrite certaines personnes soupçonnées de participation au génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, rapporte jeudi le New Times.
1 min 16Temps de lecture approximatif

Kigali, 11 mars 2010 (FH) - Le Rwanda a soumis, il y a une année, un projet de traité d'extradition à l'Afrique du Sud qui abrite certaines personnes soupçonnées de participation au génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, rapporte jeudi le New Times.

« Nous attendons leur réponse. Il y a une année que nous l'avons envoyé », indique le porte-parole du parquet général à Kigali, Augustin Nkusi, cité par ce quotidien progouvernemental.

Le Rwanda avait annoncé, le mois dernier, être en négociations avec les autorités judiciaires sud-africaines en vue de l'extradition d'un médecin rwandais et de son épouse, tous deux condamnés par contumace pour génocide.

Le docteur Pierre Mugabo et sa femme Félicité Musanganire ont été condamnés respectivement à 30 ans et 25 ans de prison par un tribunal populaire gacaca du sud du pays.  

Selon Radio Rwanda, l'homme procédait à l'identification, à l'Hôpital universitaire de Butare (sud), des malades tutsis qu'il livrait ensuite aux tueurs, et son épouse faisait la même chose à un barrage routier au centre de cette petite ville.

Ancien professeur de pharmacologie à la faculté de médecine de Butare, Mugabo travaille actuellement au département de pharmacologie de  l'université  du Cap Ouest en Afrique du Sud.

En cas d'extradition, le couple serait, à son retour au Rwanda, renvoyé devant la justice pour un nouveau procès.

ER/GF

© Agence Hirondelle