20.10.10 - TPIR/NZABONIMANA - LE PROCES DE L'EX-MINISTRE NZABONIMANA REPORTE A FEVRIER 2011

Arusha, 20 octobre 2010 (FH) - Le procès de l'ex-ministre de la Jeunesse, Callixte Nzabonimana, poursuivi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour crimes de génocide et crimes contre l'humanité, a été suspendu mardi jusqu'au 28 février 2011, pour raisons de calendrier.
1 min 2Temps de lecture approximatif

La défense espère citer sa dizaine de témoins restants, au cours de cette prochaine session qui durera jusqu'au 25 mars, selon Philippe Larochelle, l'un des avocats de Nzabonimana.

Quatre témoins ont décharge ont  défilé à la barre depuis la reprise du procès le 11 octobre, portant à 29 le nombre de témoins ayant déposé à ce jour en faveur de l'ex-ministre.

Présenté par la poursuite comme le principal instigateur des massacres de Tutsis dans sa préfecture natale de Gitarama (centre), Nzabonimana est inculpé d'entente en vue de commettre le génocide, génocide, incitation directe et publique à commettre le génocide, extermination et assassinats.

L'accusé qui était membre du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND), le parti de l'ex-président Juvénal Habyarimana, a été arrêté en Tanzanie le 18 février 2008.

Le procès s'est ouvert le 09 novembre 2009 et le procureur a terminé son accusation le 13 avril dernier après cité 19 témoins. Le lendemain, l'ex-ministre, qui clame son innocence, a entamé sa défense.

FK/ER/GF

© Agence Hirondelle