08.11.10 - TPIR/GATETE - LA PERPETUITE REQUISE CONTRE UN ANCIEN HAUT FONCTIONNAIRE

Arusha, 08 novembre 2010 (FH) -La prison à perpétuité a été requise lundi à l'encontre de l'ancien haut fonctionnaire Jean-Baptiste Gatete, poursuivi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), pour son rôle présumé dans le génocide des Tutsis de 1994.
1 min 25Temps de lecture approximatif

« La seule peine qu'il mérite est l'emprisonnement à vie. Il ne saurait être condamné à une peine inférieure », a déclaré Drew White, du bureau du procureur.

M.White a indiqué que plusieurs témoins oculaires crédibles avaient décrit la responsabilité de l'accusé dans les massacres de Tutsis, surtout dans sa commune natale Murambi, située dans la préfecture de Byumba (nord-est).

Inculpé de crimes de génocide et de crime contre l'humanité, Gatete, ingénieur agronome de formation, était, en 1994, directeur au ministère de la Famille et de la promotion féminine, un poste auquel il avait été nommé une année auparavant après avoir dirigé d'une main de fer la commune Murambi.

Il avait été relevé de ses fonctions en même temps que d'autres maires alors accusés, comme lui, de persécuter leurs administrés tutsis.

Le procureur soutient que l'accusé continuait, en 1994, d'exercer son influence sur la police communale, les milices et les gendarmes, non seulement dans la préfecture de Byumba, mais aussi dans celle, voisine, de Kibungo (est).

Selon M.White, Gatete a abusé de cette autorité de fait pour ordonner et superviser les massacres de Tutsis.

Pour sa part, Marie-Pierre Poulain de la défense, a demandé l'acquittement de son client, affirmant que les charges n'avaient pas été établies au-delà de tout doute raisonnable.

Elle a dénoncé une accusation truffée de raccourcis et de contradictions.

Gatete été arrêté le 11 septembre 2002 au Congo- Brazzaville et transféré deux jours plus tard au centre de détention du TPIR.

FK/ER/GF

© Agence Hirondelle