03.03.11 - TPIR/NGIRABATWARE - LE PROCES DE L'EX-MINISTRE NGIRABATWARE REPRENDRA LE 6 JUIN

Arusha, 3 mars 2011 (FH)- Le procès de l'ex-ministre du Plan Augustin Ngirabatware, ouvert devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), reprendra le 6 juin prochain, apprend-on jeudi.
1 min 18Temps de lecture approximatif

Les débats sont suspendus depuis la fin de la déposition de l'accusé, le 14 février dernier.

Dans une ordonnance consultée jeudi sur le site internet du tribunal, la chambre fixe la reprise de la défense au 6 juin pour une nouvelle session qui durera jusqu'au 15 juillet.

Elle espère par ailleurs que l'accusé pourra citer ses témoins au cours de cette période. Si ce délai s'avère insuffisant, les juges sont prêts à accorder une session supplémentaire du 15 au 26 août, selon l'ordonnance.

La défense, qui avait annoncé son intention de citer près d'une centaine de témoins, doit par ailleurs déposer, au plus tard le vendredi 4 mars, la liste actualisée de ses témoins.

Gendre de l'homme d'affaires en fuite, Félicien Kabuga, l'ex-ministre est inculpé de crimes de génocide et de crimes contre l'humanité.

Le procureur l'accuse, entre autres, d'avoir incité aux massacres de Tutsis dans sa préfecture d'origine de Gisenyi (nord), en particulier dans sa commune natale, Nyamyumba.

Le procès a débuté le 22 septembre 2009 et le procureur a bouclé son accusation le 31 août 2010 après avoir cité une vingtaine de témoins.

Docteur en économie de l'Université de Fribourg, en Suisse, Ngirabatware  fut, dans son pays, enseignant à l'Université Nationale du Rwanda (1986-1994), puis ministre du Plan (1990-1994).

Durant son exil à partir de juillet 1994, il a travaillé dans différents instituts de recherche au Gabon et en France.

Arrêté en Allemagne le 17 septembre 2007, il se trouve entre les mains du TPIR depuis le 08 octobre 2008.

FK/ER

© Agence Hirondelle