La star Dua Lipa dénonce le "génocide israélien" à Gaza sur Instagram

1 min 31Temps de lecture approximatif

La chanteuse britannico-albanaise Dua Lipa a condamné les bombardements d'Israël sur des camps de réfugiés à Rafah, dénonçant un "génocide" sur Instagram et appelant ses 88 millions d'abonnés à "montrer leur solidarité avec Gaza".

"Brûler vif des enfants ne peut jamais être justifié. Le monde entier se mobilise pour mettre fin au génocide israélien. S'il vous plaît, montrez votre solidarité avec Gaza", a écrit la star mardi en partageant un visuel du collectif Artists4Ceasefire (Artistes pour un cessez-le-feu, NDLR).

Les condamnations et appels au cessez-le-feu se sont multipliés depuis dimanche après deux frappes israéliennes sur des camps de réfugiés à Rafah, qui ont fait une soixantaine de morts selon la Défense civile de Gaza et le ministère de la Santé du Hamas.

Elles portent à 36.171 le bilan des morts, en majorité des civils, dans le territoire assiégé, selon les données publiées mercredi par le ministère de la Santé de l'administration du Hamas.

Dua Lipa, popstar de 28 ans d'origine kosovare, défend de longue date les droits des Palestiniens.

La chanteuse, dont le dernier album, "Radical Optimism" est sorti en mai, avait dit "désespérément" attendre un cessez-le-feu en décembre sur Instagram.

Elle avait aussi, avant le conflit actuel à Gaza, critiqué les actions de l'armée israélienne, et plaidé en faveur d'une indépendance de la Palestine.

Le collectif Artists4Ceasefire a été créé quelques jours après l'attaque sans précédent du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre, qui a entraîné la mort de plus de 1.189 personnes, majoritairement des civils, selon un décompte de l'AFP.

Il réunit des dizaines d'acteurs, musiciens ou artistes internationaux réclamant un cessez-le-feu immédiat et permanent à Gaza, et qui ont signé une lettre ouverte adressée au président américain Joe Biden.

Parmi eux figurent Dua Lipa, la chanteuse Annie Lennox, les mannequins d'origine palestinienne Gigi et Bella Hadid ou les acteurs Mark Ruffalo et Ramy Youssef.

Les voix s'élevant en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza restent toutefois assez rares dans le milieu de la musique, et à fortiori dans celui de la pop.

2.000 artistes britanniques, dont les acteurs Tilda Swinton, Charles Dance ou Steve Coogan, ont également signé une lettre en octobre, demandant au gouvernement de mettre "fin au soutien militaire et politique aux actions d'Israël".