30.08.2003 - TPIR/GOUVERNEMENT I - QUATRE ANCIENS HAUTS DIGNITAIRES RWANDAIS EN PROCES DES LE 3 NOVE

Arusha, le 30 août 2003 (FH)- Un procès regroupant quatre anciennes hautes personnalités rwandaises débutera le 3 novembre devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), selon un calendrier judiciaire publié samedi par cette juridiction internationale.

Cette affaire dite "gouvernement I" concerne trois grandes figures du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND, ex- parti présidentiel) et un ancien membre du Mouvement démocratique républicain (MDR).

1 min 26Temps de lecture approximatif

Tous ont été ministres sous l'ancien président Juvénal Habyarimana ou sous le gouvernement intérimaire en place pendant le génocide anti-tutsi et les massacres D'opposants qui ont fait un million de morts entre avril et juin 1994.

Il s'agit de l'ancien président du MRND, également ancien ministre de la justice, Mathieu Ngirumpatse, du vice-président du MRND et ancien ministre de l'intérieur, Edouard Karemera, du secrétaire général du MRND, également ancien ministre des travaux publics et ancien président de l'assemblée nationale intérimaire, Joseph Nzirorera, et de l'ancien ministre de l'enseignement primaire et secondaire, André Rwamakuba issu du MDR.

Ils sont notamment accusés D'entente en vue de commettre le génocide et de crimes contre l'humanité. Tous plaident non coupables.

Le parti MRND a été dissous en 2001 par la justice rwandaise, au motif qu'il aurait joué un rôle central dans la planification et l'exécution du génocide.

Le parti MDR a de son côté été interdit en 2003 au Rwanda pour "divisionnisme".

Le TPIR a compétence à l'égard des personnes physiques et non vis-à vis des institutions comme les gouvernements, l'armée ou les partis politiques.

Matthieu Ngirumpatse a été arrêté le 11 juin 1998 au Mali, Edouard Karemera et Joseph Nzirorera le 5 juin 1998 auTogo et au Bénin respectivement, André Rwamakuba le 21 octobre 1998 en Namibie.

Un second procès regroupant quatre autres anciens ministres devrait également s'ouvrir prochainement.

Dénommé "gouvernement II", il regroupera l'ancien ministre de la santé, Casimir Bizimungu, l'ancien ministre des affaires étrangères Jérôme Bicamumpaka, celui du commerce, Justin Mugenzi et celui de la fonction publique Prosper Mugiraneza.

Lundi prochain, le TPIR commence par ailleurs le procès de l'ancien ministre des finances sous le gouvernement intérimaire, Emmanuel Ndindabahizi.

ER/AT/GF/FH (GVI' 0830A)