La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter
Sondage | Votre avis sur Justice Info
Fermer X
Chaque semaine 3 nouvelles questions (très rapides).
Si vous souhaitez répondre à l'ensemble des questions en une seule fois (sondage complet), c'est bien sûr possible.
Cette semaine : parlez-nous de vous...

08.02.08 - TPIR/TEMOINS - REDDITION D’UN AVOCAT RWANDAIS ACCUSE DE SUBORNATION DE TEMOINS

Arusha, 8 février 2008 (FH) – Léonidas Nshogoza, un avocat rwandais accusé par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) de subornation de témoins, s’est rendu vendredi entre les mains de cette juridiction des Nations unies, a constaté l’agence Hirondelle. « J’ai appris que j’avais été mis en accusation ; je me présente pour que justice soit faite », a déclaré Me Nshogoza, escorté, à l’entrée du tribunal, par plusieurs avocats et enquêteurs de la défense au TPIR.

0 min 48Temps de lecture approximatif

« Je veux prouver mon innocence devant le monde entier », a-t-il ajouté. Vêtu d’un costume bleu, très détendu, Me Nshogoza a été accueilli au TPIR par le greffier-adjoint, Everard O’Donnell. Lundi, le TPIR a rendu public le mandat d’arrêt lancé contre cet avocat du barreau de Kigali. En revanche, l’acte d’accusation reste confidentiel. Me Nshogoza travaillait jusqu’à son arrestation par le parquet rwandais, en juin dernier, comme enquêteur pour le compte de l’équipe de défense de l’abbé Emmanuel Rukundo en procès devant le TPIR.

Il avait été remis en liberté provisoire en novembre dernier. Le ministère public avait requis 10 ans de prison contre lui devant un tribunal de la capitale rwandaise. ER/A/GF

Nous soutenir
CONTRIBUEZ A UNE INFORMATION INDÉPENDANTE SUR LA JUSTICE INTERNATIONALE
Partout dans le monde, accéder à la justice et l’information est vital pour permettre à des sociétés de se reconstruire après des périodes de violence. C’est pourquoi il nous tient à coeur de proposer un média gratuit, aux méthodes journalistiques rigoureuses, accessible à tous, au Nord comme au Sud. Justice Info fonctionne sur des contributions. Pour donner à nos journalistes les moyens de vous informer en toute indépendance, chaque contribution compte. Régulière c’est mieux, exceptionnelle c’est bien aussi.
FAITES UN DON
Partager
S'inscrire à la newsletter