Sans information, pas de réconciliation

Égypte

Egypte: «La répression atteint un niveau inimaginable.»
Alors que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi doit prêter serment samedi devant le Parlement, deux mois après sa réélection, la répression à l’encontre des voix discordantes franchit un seuil jamais atteint, dénonce le défenseur des droits humains Mohamed Lotfy dont l’épouse, Amal Fathy, a été emprisonnée dans le but de l’intimider, selon plusieurs ONG internationales. Entretien.
par Frédéric Burnand
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter