Sans information, pas de réconciliation

Liban

Liban : quel est l’intérêt d’un procès sans accusés ?
Le procès des auteurs présumés de l’attentat qui coûta la vie en 2005 à l’ex-premier ministre libanais Rafik Hariri et à une vingtaine d’autres personnes touche à sa fin devant le Tribunal spécial pour le Liban. Les conclusions finales ont été entendues du 11 au 21 septembre à La Haye. Mais, fait rare dans l’histoire de la justice internationale, le procès s’est déroulé en l’absence totale des accusés, suscitant des interrogations sur la pertinence et…
par Stephanie van den Berg, notre correspondante à La Haye
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter